Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le film écologique fera son festival ailleurs ...

Publié par Alain Fourgeot sur 26 Mai 2014, 12:23pm

Catégories : #Culture. Écologie.

Le film écologique fera son festival ailleurs ...

C'est pas écolo ! Il n'y aura pas de dixième anniversaire du Festival du film écologique ... Ainsi en a décidé le président-maire. Premier acte culturel de son mandat ! Pan sur une manifestation créée par l'ex-ministre de l'Écologie et organisée par l'Agence culturelle...

Sur le site dédié et toujours en ligne, l'édito de Serge Lepeltier n'est donc plus d'actualité. « Au fil des éditions et du succès qu’il rencontre, le Festival International du film écologique de Bourges s’est imposé comme l’une des références dans le domaine de l’écologie et du développement durable. En octobre 2014, la Ville de Bourges organisera sa 10ème édition, écrit l'ex. Le film, grâce à l’émotion créée par l’image et son histoire, est un excellent moyen de poursuivre notre réflexion sur la protection de la nature et de la transmettre à toutes les personnes préoccupées par l’avenir de notre planète. Il est aussi un formidable moyen d’amener tous les publics à l’écologie et ainsi de faire aimer la nature Les meilleures réalisations dans le domaine de l’écologie, qu’elles soient de type documentaire, fiction ou reportage, seront présentées et récompensées ».

Une référence ? Le nouveau maire de Bourges, qui dit ne pas être un « écolo idéologique », n'en a cure. On bazarde... Ses raisons ? Au journal local il a expliqué que « cette manifestation devait évoluer » car elle n'était pas « assez grand public ». Et qu'il s'agissait d'économiser 200.00 euros ... Bigre ! La ville serait-elle à ce point dans la dèche ? A cause des grands travaux ? Du truc d'Avaricum, du nouveau Prado et de la peut-être prochaine Maison de la Culture du XXIème siècle ... Qui ont déjà coûté beaucoup avant même de sortir de terre.

Bourges abandonne donc son Festival du film écologique après avoir perdu le Festival international du scénario... Alerte ! Début de désertification culturelle... A qui le tour ? Au delà de cette décision, on sent bien que le maire-président veut remettre à plat un certain nombre de manifestations. Quid de la Biennale des arts contemporains inventée par l'ancien adjoint à la culture, Philippe Gitton, l'ennemi juré ? Elle aurait du plomb dans l'aile ... L'Été à Bourges ? Il est toujours annoncé sur l'Agenda culturel de la ville... Ce sera le dernier de Michel Pobeau, le directeur de l'Agence culturelle. Une Agence en sursis, elle-aussi ? Le maire aurait peut-être pu commencer par là ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Je ne suis pas d'accord avec votre conclusion monsieur l'écolo.Le festival un été à Bourges: c'est un concert gratuit tous les jours, dans les sites les plus préstigieux de la ville, qui résonne des accents des musiques les plus classiques, aux polyphonies les plus insolites pour la plus grande joie des Berruyers. Un festival unique en France. Merci Monsieur le nouveau Maire.
Répondre
A
Mais je ne vois pas, monsieur l'anonyme pas écolo, c'est votre problème, où vous avez lu que je critiquais Un Été à Bourges ! Relisez... Au contraire, je crains que, dans son souci de remise à plat... le maire remette en cause, dans les années à venir, cette manifestation qui a le grand mérite de faire (re)vivre le centre-ville le soir et à laquelle on devrait consacrer un budget plus important ...C'est mal parti, malheureusement.
T
Et oui le printemps des économies arrive avec les socialistes au pourvoir
Répondre
A
Vous avez vu des socialistes au pouvoir à Bourges, vous, l'homme anonyme ?
H
c'est comme le titre de champion de france de basket, on le laisse à montpellier lol
Répondre
A
Oui, j'ai vu ... Le Printemps lui, n'ira pas à Montpelier...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents