Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Une Culture sans Maison et le cul dans les ronces...

Publié par Alain Fourgeot sur 29 Juin 2015, 17:32pm

Catégories : #Maison de la Culture.

C'était au temps de l'Aronde et de la DS ! Y'avait des arbres, abattus depuis, pas de fontaines, pas de ronds-points et une MACU !
C'était au temps de l'Aronde et de la DS ! Y'avait des arbres, abattus depuis, pas de fontaines, pas de ronds-points et une MACU !

C'EST LA VALSE ! Et ça tourne dans tous les sens ... Maison de la Culture, épisode estival et trois questions sur toutes les lèvres. La Macu reviendra-t-elle sur son site historique ? Se fera-t-elle sur Séraucourt ? Ne se fera-t-elle pas ? Dernière question pour les plus pessimistes, de plus en plus nombreux... Pour le reste on en est où ? Et ben nulle part. Où plutôt si, à la mairie comme au conseil général départemental on réfléchit, on consulte, on balbutie et on joue des valses à plein de temps...

Quid des épisodes précédents ? Il y a quelques semaines, dans une période post-Printannière, l'ex-Monsieur-Culture de l'ex-maire-présidents-ancien-ministre-etc, à l'origine du projet de la nouvelle MCB, quand même, retourne sa veste en tweed et son imper anglais, en envoyant un courrier à la presse qui dit en un mot ceci : puisque l'école de musique est aujourd'hui disponible *, on peut effectivement reconstruire... Et qu'à budget égal, il fallait mieux revenir sur le site historique. Mazette ! Ce que réclament les opposants à la construction de la MCB2. Heureux !

Dans la foulée, l'ex-Monsieur-Culture prend rendez-vous avec deux de ses amis politiques, nouvellement élus au Conseil départemental, tous les deux (Les) Républicain(s) et vice-présidents dudit conseil, deux bannis, mais pas pour les mêmes raisons, des tablettes de l'actuel président-maire-etc-des-caisses-à-savons... Relire, ici ou là, l'Histoire de Bourges. Pour leur dire quoi ? En un mot, comme en cent, ceci : ne votez pas la subvention pour la nouvelle Maison de la Culture... Et vengeons-nous ... Non, ça c'est moi qui l'invente. Il a donc été entendu. Le conseil départemental a retiré, ce lundi, de son ordre du jour, le vote de la subvention. « Notre participation de 2,7 millions d'euros est pour l'instant une incertitude, car nous souhaitons y voir d'abord plus clair sur le projet (...) mais ce n'est pas une remise en cause de la nécessité de construire une Maison de la Culture » a expliqué le très (Les) Républicain(s) président du conseil départemental, un grand ami des UDI ... Et son vice-président, non moins (Les) Républicain(s), d'ajouter : « Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...» Na !

Le président-maire-etc-UDI ne serait donc pas un imbécile, puisque lui aussi donne l'impression de tendre vers un revirement... A moins qu'il ne camoufle son jeu. Son intervention sur le sujet, au dernier conseil municipal de vendredi, était pour le moins, pour le moins .... Pour le moins, oui ! Si on le compare au discours de... fermeté et de combat, qu'il tenait encore il y'a quelques semaines.

A une question du représentant de la gauche non socialiste, celle qui a du Front, qui s'interrogeait sur « le flou », sur « la grande incertitude » qui prévalaient aujourd'hui à propos de ce dossier, le P.M.etc n'a pas tiré dans le tas mais louvoyé. Et là, je cite : « J'écoute le collectif de Séraucourt, il y a un projet sur le site actuel, notre architecte et nos services se penchent sur ce dossier. Je ferai ensuite un bilan. J'ai reçu les représentants des opposants à la MCB2, j'écoute, on avance. J'ai promis de les revoir, de donner une réponse. Comme vous le savez nous attendons la délibération du conseil départemental puisque avant d'aller plus loin, il faut que le budget soit bouclé, comme l'a demandé la préfète. Quand on sera au stade du chiffrage du projet présenté par le Collectif, on verra. Je ne m'interdis rien, et si on revenait sur l'ancien site, bien sûr que cela se ferait dans les normes, ça passerait par un concours... Cette Maison de la Culture, ce n'est pas un problème d'architecture mais un problème de culture ...» Comprenne qui voudra, qui pourra !

La suite au prochain numéro mais, ma bonne dame, on n'a pas le cul sorti des ronces** !

* Rappelons que l'ancienne école de musique n'était pas intégrée dans le premier projet car elle était destinée, nous disait-on, à accueillir les services de la mairie, lesquels sont aujourd'hui prévus sur l'ancien site Monin...

**« Être dans une situation difficile dont on ne voit pas encore l'issue »... pour ceux qui y verraient malice.

. Mise à jour/01.07.2015. « Il n'y a aucune remise en cause du projet de la MCB2 » . C'est le président-maire-UDI lui-même qui le dit dans le quotidien local (édition de ce 1er juillet). Mais il « comprend » le (Les) Républicain(s) président du conseil départemental dont le choix ne pose pour autant « aucun souci de financement » de la nouvelle MCB. C'est clair ? Un peu plus que ce qu'il a dit vendredi dernier devant le conseil. Quant aux pénalités pour retard de chantier que paye la ville (136.000 euros par mois soit 680.000 euros depuis février) on aurait aimé que le maire donne le nom des entreprises ... Mais non, on ne sait toujours pas qui profite de cette somme.

. Mise à jour/09.07.2015. Le président de la région Centre-Val de Loire a indiqué aux membres du collectif Luttes Séraucourt que « quel que soit le site, conformément au plan État-Région signé, l’engagement sera de quatre millions d’euros, auxquels pourront s’ajouter deux millions dans le cadre d’un contrat d’agglo. » Ajoutant : « La culture est faite pour réunir, pas pour opposer, or ce sujet divise, clive. Si une expertise peut venir éclairer sur la question financière et rapprocher les deux camps, alors on ne peut s’y opposer dès lors que celle-ci ne repousse pas de manière excessive le projet.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
hello,tout fou le camp à bourges,culture loisirs c'est du n'importe quoi bonne nuit
Répondre
A
Merci pour ces précisions, chewing gum...Je ne sens évidemment pas concerné par le mot « désinformation »...
Répondre
H
Pascal Blanc ne connait pas le code des marchés publics, en effet la notion de pénalité pour retard de la part du maitre d'ouvrage n'existe pas.
Pratiquant ce code, si un marché pour l'abattage des arbres est sans doute passé, seule une "actualisation" du prix serait dûe à l'entreprise retenue. Il s'agit à l'aide d'indices officiels de corriger le prix du marché entre le moment de l'établissement des prix et le démarrage des travaux. Les indices depuis 2 ans stagnes, voire baisses. Si le marché est de 20 000 euros avec une hausse de 1% cela ne représente "que" 200 euros !
Les sommes évoquées sont une pure invention, reprise par le Berry sans vérification. Les marchés de travaux pour la construction de la MCB2 ne sont pas attribués puisque l'équipe de d'architecte retenue travaille toujours à la "conception" du projet (il faut bien une bonne année pour mettre au point un dossier de consultation d'entreprises pour un projet de cette importance).
Arrêtons une nouvelle fois la désinformation autour de ce projet reprise en coeur par des médias à la botte !
Répondre
M
Même avec du style, l'ersatz mitochondriaque comprend pas. C'est dire.... Misère.
Répondre
A
Heu, moi non plus, là, comprends pas ...
C
Allez, comme je suis sympa, je te conseille de lire Politis de cette semaine pour que tu lises ce qui est écrit page 22. Tu pourras ainsi compléter ton article car apparemment "Bourges bazar" n'est pas au courant! Je n'ai pas ton adresse électronique pour te l'envoyer et ici on ne peut pas joindre de documents....
Répondre
A
Votre sympathie, Chrorophyle, aurait pu aller jusqu'à m'offrir un abonnement à Politis... L'article dont vous parlez - accès payant, 3 euros et des poussières - a été "mis en avant" sur Facebook par beaucoup de membres des Collectifs Séraucourt mais, d'après ce que j'en ai lu sur certains blogs, je ne vois pas ce qu'il annonce de bien nouveau par rapport à tout ce qui a été écrit jusqu'ici... Si vous avez plus d'infos, merci de me les faire suivre, Chla...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents