Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Encore faut-il ne pas tomber dans le panneau !

Publié par Alain Fourgeot sur 22 Mai 2016, 15:54pm

Catégories : #Tout en images.

Encore faut-il ne pas tomber dans le panneau !

C'EST INDIQUÉ ! En mai dernier, quasiment jour pour jour, le P.M-etc et sa ministre des sports annonçaient la fermeture de la piscine Robinson, sacrifiée sur l'autel des économies. Relire, pour mémoire, ceci : Robinson avant de toucher le fond. Un an plus tard le panneau indiquant la direction de la piscine est toujours là, probablement pour que les touristes, attirés par le camping du même nom, y fassent un pèlerinage avant de lever le camp... À moins que la ville n'attende la fin des travaux de Bourges Plage pour changer ledit panneau...

Sinon j'ai aussi trouvé ce qui suit, au cours de mes balades à vélo ...

- Vu sur un boitier EDF, rue d'Auron, le fameux graffiti sur la "libertée"... qui avait également été peint sur le mur d'un hall des Rives d'Auron, aux côtés de  l'autruche d'Oznek. Le mur en question a été repeint depuis et le graffiti a disparu, mais les services de la ville ont eu le bon goût de ne pas arracher l'éphémère œuvre d'Oznek.

- Vu sur un boitier EDF, rue d'Auron, le fameux graffiti sur la "libertée"... qui avait également été peint sur le mur d'un hall des Rives d'Auron, aux côtés de l'autruche d'Oznek. Le mur en question a été repeint depuis et le graffiti a disparu, mais les services de la ville ont eu le bon goût de ne pas arracher l'éphémère œuvre d'Oznek.

- Dans les marais, les panneaux directionnels de la passerelle Nérault ont disparu depuis plusieurs semaines. Probablement arrachés pour alimenter le feu d'un barbecue... sauvage. Ou par pur vandalisme.  Courant, certes, mais on ne s'habitue pas à cette bêtise...

- Dans les marais, les panneaux directionnels de la passerelle Nérault ont disparu depuis plusieurs semaines. Probablement arrachés pour alimenter le feu d'un barbecue... sauvage. Ou par pur vandalisme. Courant, certes, mais on ne s'habitue pas à cette bêtise...

- Au Val d'Auron, le panneau annonçant la création de la base de loisirs a été décoré de plusieurs affiches, dénonçant l'abattage des arbres, une quarantaine, pour permettre les travaux. La semaine dernière, c'est une affiche annonçant la construction de la Maison de la Culture à cet endroit qui avait été accrochée aux souches d'arbres. De la suite dans les idées !

- Au Val d'Auron, le panneau annonçant la création de la base de loisirs a été décoré de plusieurs affiches, dénonçant l'abattage des arbres, une quarantaine, pour permettre les travaux. La semaine dernière, c'est une affiche annonçant la construction de la Maison de la Culture à cet endroit qui avait été accrochée aux souches d'arbres. De la suite dans les idées !

- Les deux bennes à verre et à papier installées près de la passerelle de la Rampenne, à l'entrée de la Trouée verte, servent régulièrement de dépotoir : bouteilles vides laissées dans des cartons à même le trottoir, poubelles, déchets divers, armoires démontées, fauteuil cassé... On peut y trouver tout et n'importe quoi. Depuis quelque temps une affiche, écrite à la main, probablement par un riverain, rappelle que ce lieu n'est pas une décharge. Sans résultat, pour l'heure ...

- Les deux bennes à verre et à papier installées près de la passerelle de la Rampenne, à l'entrée de la Trouée verte, servent régulièrement de dépotoir : bouteilles vides laissées dans des cartons à même le trottoir, poubelles, déchets divers, armoires démontées, fauteuil cassé... On peut y trouver tout et n'importe quoi. Depuis quelque temps une affiche, écrite à la main, probablement par un riverain, rappelle que ce lieu n'est pas une décharge. Sans résultat, pour l'heure ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Frappat Martine 22/05/2016 17:14

Liberté , quand j' écris ton nom , je n' y mets qu'un. E!

Alain Fourgeot. 22/05/2016 18:30

Ah ben oui, c'est justement l'objet du papier, c'est drôle ! Le mec il a écrit deux fois sur les murs de Bourges le mot liberté(e) avec un e ! C'est expliqué ans les deux posts !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents