Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


À travers les mots, la réalité lisible (30) ....

Publié par Alain Fourgeot sur 1 Juin 2016, 15:18pm

Catégories : #A travers les mots

C'EST DANS L'ACTU ! C’est une rubrique qui revient régulièrement ici. Une sorte de grand bazar d’échos, d’infos, de mots lus, de choses vues… Comme un trait d'union. Certains m'ont suggéré de changer le mot "lisible" par le mot "risible"... Et c'est vrai que, parfois, c'est tentant...

- C'est culturel ! Un (tout) petit mot, pour débuter, sur les actions du noyau dur des opposants à la construction de la nouvelle Maison de la Culture dont le plan de financement a été voté à l'unanimité au conseil municipal. Les "anti" ont donc à nouveau protesté, vociféré, hurlé, insulté, se sont déguisés pour un simulacre de mariage entre la Macu et un arbre devant la mairie. Ils ont tenté de s'opposer aux premiers carottages de la pente de Séraucourt et ils ont même chanté, en mairie, sur l'air de Tata Yoyo, un texte ridicule, que même les monos de patronage auraient refusé pour le spectacle de fin d'année. Créant une belle polémique sur les réseaux sociaux. Je n'en dirai pas plus sur cette mauvaise pantalonnade. Comme leur a répondu Olivier Atlan, le directeur reconduit pour quatre ans de la Maison de la Culture, citant Chateaubriand : « Il faut être économe de son mépris en raison du grand nombre de nécessiteux.» Lire par ailleurs ce qu'en pensent les partisans de la MCB qui anime la page Pour l'avenir de la MCB...

- C'est polémique ! Les élus se laissent parfois aller sur les réseaux sociaux... Un exemple ? Ce post d'un conseiller municipal, à propos du blocage des raffineries : « Une petite bande d'irresponsables qui ne représentent qu'eux mêmes. La C.G.T est un petit groupe de gents (sic) qui vivent encore au 19 ème (XIXème) siècle mais avec des subventions qui ne sont jamais que nos impôts. HONTE sur eux et retournez au boulot !!!!!! » Vous aurez deviné qu'il n'est pas dans l'opposition municipale...

- C'est touristique ! A propos de l'Office de tourisme, mis en liquidation judiciaire, le PM-etc n'a pas voulu répondre directement à la presse locale mais a pondu une interview sur la page de Bourges Officiel. Pour ne pas dire grand chose sinon, avec l'éloquence qu'on lui connaît, que son équipe travaillait à une solution de rechange... Et, dans les Nouvelles_de_Bourges de juin, il précise, comme si c'était nécessaire : « Notre discours est clair depuis le début. Notre premier objectif est de garantir l’accueil des touristes dans notre ville et de préserver les emplois de l’Office. Nous y parviendrons, c’est un engagement et la compétence tourisme sera transférée, comme prévu, à Bourges Plus en début d’année prochaine. (...) Il va falloir anticiper et s’adapter à une situation non prévue certes, mais soyez en certains, nous sommes prêts à mettre en œuvre des solutions pour que le service aux touristes et aux professionnels du tourisme soit assuré ! » On attend donc de connaître les solutions...

- C'est suspect ! Sur le site de l'encyclopédiste - non je mettrai pas de lien - cette petite phrase in extenso, qui sent bien mauvais, écrite dans un français approximatif : « Le Printemps c'était autour de Pâques les gens du voyage pour lesquels plusieurs aires ont été construites au frais du contribuable, et bien ces jours-ci ils sont devant la CCI de la route de Saint-Florent, ils sont revenus, avec des dizaines de caravanes, bien alignées et à deux pas d'une des plus grande usine d'armement de France, gardée par une société privée de gardiens peu expérimentés... Une usine MBDA avec comme voisins des nomades et un centre islamique et personne ne dit rien.» Faudrait dire quoi, au fait !

- C'est polluant ! Comme vous le savez la ville a décidé depuis quelques années de ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour faire disparaître les herbes dites mauvaises des rues de la ville. Produits qui seront interdits dans tous les espaces publics dès le 1er janvier 2017... Si les voisins pouvaient imiter nos jardiniers municipaux et arrêter d'asperger leurs trottoirs de produits mosantomerdiques, ce serait parfait !

-C'est de l'ours ! Il y a cette pétition contre le spectacle d'un montreur d'ours, invité dans le cadre des fêtes célébrant Jean de Berry, mort il y a six cents ans. « Il existe mille et une raisons de ne pas cautionner ce type d'animation, explique l'ethnologue à l'origine de cette pétition. La place d'un ours (...) n'est pas dans un lieu public bruyant à exercer des tours. (...) Quel message adressons-nous aux enfants et au public en général par ce type de spectacle ? Nous leur communiquons une forme d'esclavage et d'asservissement de la nature par l'Homme, dans un monde où la nature est à bout de force. (...) Les ours montrés aujourd'hui, ne viennent, théoriquement, plus du milieu sauvage, mais c'est perpétuer une tradition qui véhicule de bien mauvaises valeurs... (...) Nous n'avons aucune animosité envers la compagnie programmée en elle-même mais nous vous demandons d'annuler ce spectacle ». Pas vu, pour l'heure, de réponse à cette pétition qui a recueilli plus de vingt-huit mille signatures.

- C'est savonné ! Elles sont de retour ! « Le 25 juin, quatre-vingt-cinq caisses à savon prendront le départ de la seconde édition de la Descente infernale » peut-on lire dans les Nouvelles de Bourges. Seconde ? Pas de troisième, donc ? Le journal municipal annonce douze mille spectateurs l'an dernier et rappelle que l'évènement est organisé par l’agence Signature Frissons avec le soutien de la Ville de Bourges... Le coût de ce soutien déjà ? On s'en fout, lance la foule en délire ? OK.

- C'est contemporain ! Ah oui, encore ça, j'ai vu le PM-etc à l'inauguration de la Triennale d'art aux côtés de l'ancien ministre de la Culture de l'ex... C'est le second qui était à l'origine de la Biennale d'art contemporain supprimée par le premier pour cause d'élitisme et raison d'économie...! Et vous ne trouvez pas ça drôle ? Moi si... Cette Triennale est initiée par l'association Technopôl'art ( voir ci-dessous) et regroupe douze artistes sur le thème de la Couleur des rêves... Alors rêvons !

C'est tout pour aujourd'hui...

Parmi les artistes présents à la Triennale, Alain Dubois-Lescale et ses incroyables hublots à rêves... Parmi lesquels le Rêve de musicienne  qui « commence par une élégante garden partie donnée en plein été sur une belle pelouse vert tendre, damassée de broderies végétales que décalquent les ombres de grands platanes ». A voir et à rêver jusqu'au 30 juin, à l'AFPI Atelier du Technopôle-Lahitolle. Onze autres artistes dans onze autres lieux méritent le détour.

Parmi les artistes présents à la Triennale, Alain Dubois-Lescale et ses incroyables hublots à rêves... Parmi lesquels le Rêve de musicienne qui « commence par une élégante garden partie donnée en plein été sur une belle pelouse vert tendre, damassée de broderies végétales que décalquent les ombres de grands platanes ». A voir et à rêver jusqu'au 30 juin, à l'AFPI Atelier du Technopôle-Lahitolle. Onze autres artistes dans onze autres lieux méritent le détour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents