Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le mariage de l'éphémère et du patrimoine...

Publié par Alain Fourgeot sur 25 Juin 2016, 17:08pm

Catégories : #Art. Culture

Le mariage de l'éphémère et du patrimoine...

C'EST HISTORIQUE ! « Pour cette exposition, nous avions envie d'un lieu brut, dans son jus, et la chapelle de l'Hôtel-Dieu semblait le lieu idéal » expliquent les fondatrices de l'association Oui*, à l'initiative de l'exposition Alliances, visible deux week-ends, et deux week-ends seulement, dans cette chapelle classée aux Monuments Historiques...

Un lieu brut ! Pour le moins. Car la chapelle de l'Hôtel-Dieu est restée dans son jus depuis de nombreuses années. Le grand projet de restauration n'a concerné que les murs extérieurs... Les plus anciens se souviennent qu'à la fin des années 1990, le conseil municipal, présidé par l'ex ( qui fut aussi ministre de l'Écologie) ... avait voté une subvention de l'ordre de trois millions de francs de l'époque pour la restauration intérieure de la chapelle et de la salle des malades ... On devait y « proposer une utilisation dans le cadre d'activités culturelles et touristiques de prestige ». Je cite... Où sont passés les sous ? Ailleurs ...

L'ex-ministre de la culture local, écrivait à l'époque : « Compte tenu de l'image désormais reconnue de la Ville de Bourges en matière d'accueil de manifestations culturelles, il apparaît indispensable de pouvoir disposer de lieux susceptibles d'accueillir ce type d'animations (colloques, séminaires, expositions, etc.) » On devait donc aménager le vénérable bâtiment pour en faire « un véritable lieu d'expositions de prestige, une salle de conférence et une salle de réception »... Et l'ex Monsieur Culture poursuivait : « La restructuration des bâtiments classés est menée en concertation avec la population berruyère (sic!) : une réunion publique est organisée le 15 juin 2001, l'aménagement d'une salle d'exposition prestigieuse et d'un centre de conférences est évoqué mais aucune décision n'est prise définitivement. Il reste certain néanmoins que cet espace sera destiné exclusivement, après restauration, à des activités culturelles. Il est prévu aussi, au cours de cette réunion, d'installer le service municipal d'archéologie et les réserves des musées dans les bâtiments en brique.» Je vous laisse lire l'ensemble du propos; avec le recul vous allez peut-être trouvé ça drôle ! c'est ici.

Quinze années se sont déroulées depuis, le prestige est resté dans les cartons ... La chapelle est toujours dans le même état. Murs bruts de fin de chantier ou d'après guerre, terre battue, vitraux blancs... Sous un plafond magnifique. Quel gâchis ! Heureux donc de la (re)découvrir à l'occasion de cette exposition, dans laquelle l'actuel ministre de la culture ( local, toujours, voyez !) trouve « une nouvelle impulsion pour que cette chapelle devienne un lieu d'expositions ». Soit ...

Celle-ci commence par une histoire, celle de la styliste Marie-Laure Betz-Soquet, créatrice de robes de mariées et de la marque Amarildine, dans les années 1990 et aujourd'hui responsable de collection à Pole Agency. Lorsqu'elle décide de cesser sa première activité, il lui reste des dizaines de robes blanches qu'elle décide d'offrir à des artistes. Dix-sept, majoritairement des Berrichons, ont redonné « une seconde vie » à la robe de mariée. C'est donc à une sorte de renaissance que nous sommes conviés dans cette chapelle qui rappelle les origines ...

Encore visible ce dimanche 26 juin ainsi que les 2 et 3 juillet, de 15 à 19 heures.

* Oui a été créée pour l'occasion par Marie-Laure Betz, Bénédicte Radigue et Nathalie Carraud.

. Mise à jour 01/07/2016. L'exposition est prolongée d'un week-end, on pourra encore admirer les robes de mariée les 9 et 10 juillet de 15 à 19 heures.

Le mariage de l'éphémère et du patrimoine...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents