Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Place des Frênes, c'est parfois la jungle !

Publié par Alain Fourgeot sur 18 Juin 2016, 08:13am

Catégories : #Marais de Bourges

Place des Frênes, c'est parfois la jungle !

C'EST FUMANT ! Sur cette photo, les restes de feu et de campement de drôles d'indiens, sur la place des Frênes, dans les marais de Bourges... qui ne sont plus sous l'eau. Trois jours plus tard, ces parpaings étaient toujours là et les "merdes" que les "sauvages" ont laissé autour, aussi... Cette place, accessible à tous et non pas aux seuls riverains, comme l'indique pourtant un panneau sens interdit à l'entrée, devient, dès les premiers rayons de soleil - qui sont pourtant très rares en ce moment - une véritable jungle, on ne le dira jamais assez... Et comme la ville n'a toujours pas réglé le problème, il perdure. Depuis des années...

Pour allumer leur feu et cuire leur malbouffe, les indiens de cette soirée très arrosée, si l'on en croit le nombre de canettes de bière jetées dans les hautes herbes, les coulants et même dans quelques barques, sont allés piquer les parpaings et quelques barrières dans un jardin voisin, en écrasant le grillage du portail d'entrée. Et sont également repartis avec un groupe électrogène...

On imagine que ces visiteurs sans plumes mais probablement bien chargés, sont restés ici quelques heures. Le temps d'allumer le feu, de cuire les saucisses, voyez... Et qu'ils n'ont pas été dérangés. Ah oui, je vous vois venir... L'éco-garde promis par le PM-etc ? Et ben imaginez-vous que, les promesses n'engageant que ceux qui les écoutent, personne ne l'a encore vu. La police ? Elle passe parfois dans la journée, quand les maraîtiers sont dans leur jardin... Mais la nuit ? Nous n'y sommes pas...

Un maraîcher voisin de la place racontait l'autre matin qu'un soir, en sortant de son jardin, il était tombé sur une bande faisant du feu sur la place, après avoir ramassé du bois dans un jardin. « Je leur ai dit qu'ils n'avaient rien à foutre là et que j'allais appeler la police, raconte-il. Leur réponse : "Toi, viens pas nous emmerder et la police on la nique". Alors je n'ai pas demandé mon reste, je n'avais pas envie de terminer dans la rivière. »

Faudra-t-il attendre un drame pour régler le problème ?

- Mise à jour/19/06/2016. Un pur hasard ! Le journal local publie ce dimanche une photo de la brigade VTT du commissariat, « de retour avec la fin des intempéries ». Photo prise dans les marais, figurez-vous... Quel com ! Cela permet à la police de se rendre dans des endroits inaccessibles en voiture, est-il écrit... Ah bon ? Ce qui ne règle pas le problème de l'accessibilité en voiture place des Frênes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roberto 30/06/2016 23:01

23/06/2016
Toujours des vols ,chemin de saint ursin ,voila 3 semaines ,ou dans une cabane ,tout le materiel de jardinage a disparu .......
Nuit du 21/06 au 22/06 Allée des Ribauds ,chemin de la courcillière ,tentative de casse d ' un portail ,pour pénétrer sur la parcelle mais échec . préjudice changement de la serrure 47 euros.

A quand l ' ECO GARDE avec des horaires de nuit??????????????

L'idiot 20/06/2016 06:44

Bonjour
Pas très sympathique pour les indiens, les vrais, infiniment plus civilisés que ces individus.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents