Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Dans la tête de Gilles Clément ...

Publié par Alain Fourgeot sur 12 Juillet 2016, 17:50pm

Catégories : #Arts.Expos.Nature

Dans la tête de Gilles Clément ...

C'EST PLANÉTAIRE ! Si vous aimez les jardins, la nature, les mots, la vie ... ne manquez pas l'exposition Jardiniers planétaires, sur les chemins de Gilles Clément, présentée à la Médiathèque tout l'été. Réalisée par l'association Les Mille Univers, elle est construite autour d'entretiens avec Gilles Clément et de textes de l'écrivain-jardinier-paysagiste, originaire d'Argenton-sur-Creuse. Créateur, entre autres, du parc André-Citröen et du jardin du musée du Quai Branly, à Paris, Gilles Clément porte « la vision du monde où l'homme vivrait avec la nature et non pas contre », comme l'écrit le quotidien de l'écologie Reporterre.

L'exposition berruyère permet notamment de (re)découvrir son Abécédaire paru l'an dernier chez Sens&Tonka et enluminé par le très bel alphabet d'Anna Woznica avec la collaboration de Marine Bruneau.

Des exemples ?

- D comme... désobéissance : « Condition d'accès à l'autonomie de pensée. Parfois aussi : conséquence de l'accès à une autonomie de pensée. Celui qui désobéit se met en obligation de penser.»

- P... comme patience : « Outil de jardinage.»

- U... comme Utopie : « Rêve conscient. L'utopie paysagère, loin de nier le topos s'y attache au point d'en tirer l'essence même du projet. Utopie passagère : utopie en transition.»

- S... comme silence : « Brusque interruption de bavardages. Le surgissement d'un silence correspond à une panne inadmissible violemment réparée par le chœur à l'unisson des médias.»

L'exposition, où l'on peut s'installer, au calme et au frais, pour lire quelques uns des ouvrages de Gilles Clément, est enrichie de quelques photos et de nombreuses citations imprimées sur de grandes feuilles blanches suspendues dans le vide.

J'ai retenu les deux suivantes :

- « L'idée est subversive que de vouloir augmenter la connaissance de chacun, l'idée est révolutionnaire, mais ce n'est pas une révolution qui est visée, pas un choc, pas une année zéro. Plutôt un glissement lent et doux vers l'intelligence rendue aux humains, vers la connaissance. Pas un grand soir, mais tant de petites matins ! »

- Et celle-ci, extraite de Plantes envahissantes, pionnières ou simplement expansives, que je dédie à mes amis jardiniers/maraîtiers : « Dans bien des cas, on devrait se féliciter d'un apport exogène plutôt que de combattre : merci à la jussie de bien vouloir se développer dans un milieu eutrophisé, si chargé de nitrates qu'aucune des plantes frugales habituées aux milieux maigres ne peut supporter. Qui va se charger d'exporter ces polluants sinon elle ? Ne pourrait-on pas l'extraire pour en faire un engrais, plutôt que la combattre en vain ? Et, parallèlement, engager une politique de reconversion des méthodes de culture sur les bassins-versants, conduisant à une lente dépollution des sols ? S'attaquer à la cause et non à la conséquence ? »

- Exposition à voir à la Médiathèque de Bourges, Rives d'Auron, jusqu'au 8 octobre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents