Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Redonner une vie à des sites abandonnés...

Publié par Alain Fourgeot sur 9 Juillet 2016, 07:02am

Catégories : #Culture. Arts.

La première édition de Bourges fête ses terroirs, dans la cour de la salle Calvin.
La première édition de Bourges fête ses terroirs, dans la cour de la salle Calvin.

C'EST HISTORIQUE (Bis) ! Quatre lieux, quatre bâtiments emblématiques de la ville se sont retrouvés sous les feux de la rampe ces dernières semaines. D'abord la chapelle de l'Hôtel-Dieu, enfin rouverte, trois week-ends, pour une très jolie exposition baptisée Alliances. Le lieu est assez magique, on l'a dit, il peut rester en l'état pour accueillir d'autres expositions. Peut-être suffirait-il pour l'avenir, de couler une dalle, de cacher la terre battue. On pourrait y multiplier les expositions temporaires, voire y présenter quelqu'uns des trésors cachés dans les réserves des musées berruyers. Tout cela à peu de frais, puisqu'on nous dit que les coffres sont vides...

Il y a eu ensuite la cour de la salle Calvin, rue Mirebeau. Certes, elle est ouverte tous les jours pour les Nuits Bleues, mais elle ne sert plus guère pour des animations, si ce n'est pour la Fête de la musique. C'est donc dans ce lieu remarquable que s'est déroulée la première édition de Bourges fête ses terroirs. Belle initiative là encore, que l'on doit au travail conjoint de l'adjointe au développement durable et au Bureau interprofessionnel des vins du Centre-Loire (BIVC). Le principe est simple : proposer à des vignerons et à quelques producteurs d'accueillir le grand public pour une soirée gourmande. Trois euros le verre à emporter, dégustation gratuite des vins... Et la possibilité de "croquer" quelques bons produits sous la voûte étoilée. A rééditer.

Troisième lieu, la Grange aux dîmes, à côté de la cathédrale Saint-Étienne. En partie restaurée dans les années 2000, elle est, depuis, totalement inoccupée et la question de la poursuite de sa réhabilitation a été posée lors d'une rencontre avec les habitants du centre-ville. Ce bâtiment du Moyen-Âge, classé Monument historique, aujourd'hui propriété de la Ville, est fermé pour des raisons de sécurité depuis les années 1990 empêchant les Berruyers et les touristes de profiter de sa très belle salle gothique voûtée. « On pourrait y aménager des concerts*, en faire une salle de réunion ou de lectures » a déclaré le ministre du tourisme local ... Qui n'a pas de budget... et n'est pas près de l'avoir. Fermez le ban !

Pas de sou, non plus, pour l'ex Macu, baptisée ici ou là MCB 1 ! Le président-maire-etc précise d'ailleurs, à chaque occasion, que rien ne sera engagé sous son « premier mandat »... Vous voyez le sous-entendu ! Ce qui ne l'empêche pas de lancer des « séminaires de réflexion pour structurer un ou plusieurs projets autour du site historique ». Le premier ayant eu lieu en début de semaine... Séminaires qui font suite au concours d'idées lancé via la toile et qui se tiendront, régulièrement jusqu'au prochain mois d'octobre. Nous avons le temps d'en recauser... Qui est invité à ces débats ? « Les personnes qui se sont manifestées et une pluralité d'acteurs représentant la diversité berruyère » peut-on lire dans les Nouvelles de Bourges. Oui, c'est joliment dit... Plus loin, le petit couplet sur les finances : « La situation financière de la Ville ne permettant pas à la municipalité d'assurer seule le financement de cette réhabilitation, c'est pourquoi la question de la faisabilité financière, mise en débat, sera déterminante. Le groupe ne s'interdira donc pas de réfléchir à toutes les sources de financement possibles.» Un appel au privé, au monde de l'entreprise ? Ou à Bourges-Plus ? Étrangement, ou pas, le président-maire-etc ... a dernièrement lancé l'idée** d'un grand centre des congrès qui pourrait être pris en charge par l'agglo qu'il préside... Ce qui fait dire à l'opposition*** ,et à d'autres, que le devenir de la MCB1 est déjà scellé. Mais ce ne sont là, peut-être, que propos de mauvaises langues ... L'avenir le dira.

* Le Grange aux dîmes a, jadis, accueilli des concerts du Printemps de Bourges.

** Le même jour a également été lancé le projet d'un grand centre balnéo-ludique...

*** On peut aussi lire cette tribune d'un conseiller municipal de l'opposition : un débat en trompe l'œil. Et celle de Gilblog : l'ancienne MCB transformée en centre des congrès.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents