Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


À travers les mots, la réalité lisible (32)...

Publié par Alain Fourgeot sur 26 Septembre 2016, 14:06pm

Catégories : #A travers les mots

À travers les mots, la réalité lisible (32)...

C'EST DANS L'ACTU ! C’est une rubrique qui revient régulièrement ici. Une sorte de grand bazar d’échos, d’infos, de mots lus, de choses vues… Comme un trait d'union. Certains m'ont suggéré de changer le mot "lisible" par le mot "risible"... Et c'est vrai que, parfois, c'est tentant. Mais peut-on rire de tout ?

- C'est calami ! Dans la dernière livraison de Bourges Info, on relève un joli lapsus calami, ça arrive... Il est en effet écrit que, dans une déclaration datant de septembre 2015, l'ex avait dit « non aux musées gratuits » en parlant d'une « aberration » ! Alors qu'il s'est prononcé CONTRE le retour de l'octroi dans les musées, une idée avancée par l'actuel ministre local du tourisme, et vite enterrée. La gratuité avait été imposé en 2012 par l'ex-maire-président-ministre-ambassadeur-etc.. et n'a heureusement pas été remise en cause pour l'heure par l'actuel PM-etc, qui a en quelque sorte désavoué son adjoint au tourisme.

- C'est planant ! Il y a cette histoire de pigeons qui, après plusieurs années passées dans un immeuble aujourd'hui démoli de la rue Jean-Mermoz, ont cherché refuge ailleurs. Sur les immeubles voisins... Plus de trois cents roucouleurs et chieurs qui ont foutu en rogne le voisinage. Pour régler le problème, la ville avait installé trois pièges dans la cour de l'ancien restaurant La Grande Pelouse qui va devenir une mosquée un Centre cultuel ! Trois semaines plus tard, quels résultats ? Si l'on en croit les ouvriers du chantier croisés dans le coin, moins d'une dizaine de volatiles ont été capturés et, aux dernières nouvelles, les cages ont été enlevées...

- C'est évolutif ! Dans les Nouvelles de Bourges, cette déclaration du PM-etc à propos des subventions aux associations : « Le soutien à la vie associative est une priorité à mes yeux (...). Maitenant, il ne faut pas s'interdire d'évoluer ! Il faut s'interroger sur nos habitudes, parfois envisager d'aider différemment, oser se poser les bonnes questions et remettre en cause des procédures ou des habitudes. Et même pourquoi ne pas s'autoriser à faire plus et mieux » Qu'en parfaite langue de bois ces belles choses-là sont dites ...

- C'est du bois ! « Tiens justement, en parlant de bois... « L'abattage des arbres s'effectuera à l'automne. Les fouilles démarreront dans la continuité pour une durée de quatre mois .» Il cause de quoi le PM-etc.? De la nouvelle Maison de la Culture dont la livraison est prévue pour le Printemps 2020... L'automne a commencé, les arbres sont toujours debout. Jusqu'à quand ? Jusqu'à bientôt ! Quant au financement ? « Il est aujourd'hui assuré, assure-t-il, avec un accord de nos partenaires.... » Ah, au fait, il en est où le mécénat ! Toujours les 500.000 euros de Monin ? Et puis...

- C'est à l'eau ! Dans le courrier des lecteurs de la gazette locale, cette réflexion d'une habitante de La Chapelle-Saint-Ursin à propos des piscines municipales. Les gens ne vivant pas à Bourges ont vu le prix de la carte quinze entrées passer de 33,90 euros à 46,20 euros... « Il est bien loin le temps où l'adjointe aux sports présentait fièrement le nouveau centre nautique avec quatre bassins où l'on allait "pouvoir nager à n'importe quel moment de la journée et de l'année en intérieur comme en extérieur "... Elle devait dire qu'une piscine n'est jamais rentable, qu'il s'agit d'un outil au service de la population. Mais comment émettre le moindre son quand on avale autant de couleuvres ? » À l'eau, quoi !

- C'est gratis ! Il y a ... cette histoire, relatée là-encore dans la presse, de cet élu qui, après quelques tournées bien arrosées dans un bar, aurait lancé au patron : « On vous doit quelque chose ? » Faut-il, comme le raconte le journal, y voir pour autant une demande de passe-droit ? Pour ma pomme, je pose la même question régulièrement... Interrogez les restaurateurs et les bar-men, combien de fois l'entendent-ils ? Pour avoir un peu fréquenté les comptoirs, je sais que la chose, je veux dire la phrase en question, est courante. Le reste dépend probablement de l'humour du tenancier car on n'ose évidemment pas croire que des élus croient encore aux pots de vin !

- C'est le Printemps ! Sur son mur FB, le PM-etc a partagé une photo contenant le hastag #PDB2018. Rendez-vous donc du 24 au 29 avril... dans deux ans. Imaginez-vous qu'à l'heure ou j'écris ces lignes plus de deux cent cinquante personnes se disent intéressées par l'évènement... C'est à se demander si les gens lisent vraiment ce qu'ils voient... Heureusement, ce partage a provoqué quelques commentaires amusés du genre :« 2018 déjà ? 2017 est vraiment passé vite ». En attenant, vivement #PDB2017 !

- C'est touristique ! Au cours du dernier conseil municipal, le PM-etc a rappelé que la décision de fermeture de l'Office de tourisme avait été prise par son président et que la poursuite de son activité « ne dépend pas de la ville mais bien du liquidateur ». Il a assuré que « tout est mis en œuvre pour la poursuite de la promotion du tourisme » à la fois par la municipalité et par l'agglo. « On se doit de tout faire pour assurer cette continuité », a-t-il souligné. Quant à une éventuelle reprise des salariés par l'agglo ou la ville, le ministre local au tourisme, est resté plus évasif. « Tout n'est pas désespéré, on trouvera nécessairement des solutions. » C'est le "nécessairement" qui est important.

- C'est transparent ! Toujours à propos du tourisme, le PM-etc s'est exprimé dans le Petit Berrichon sur les réformes territoriales. « Le transfert des compétences va avoir lieu d'ici 2020 avec des échéances au 1er janvier 2017» a-t-il rappelé avant de citer l'exemple de la promotion du tourisme « qui va être un vrai changement et nécessitera de se structurer afin que cette compétence en particulier, mais bien entendu toutes les autres, aient toujours lieu et soient transparentes aux yeux des administrés. » La transparence, y'a que ça de vrai !

- C'est cagoulé ! Un ancien tenancier de bistrot berruyer candidat à la présidentielle de 2017 ! Ben oui. Et il veut même créer un nouveau parti politique baptisé En avant ! Il a de surcroît adressé son programme, détaillé sur vingt-cinq pages, à la presse. Parmi ses propositions « plus ou moins entendables ou totalement saugrenues » comme l'écrit un journaliste de la gazette locale, « celle d'abattre sans sommation les manifestants cagoulés », rien de moins... Oui, ça fout la trouille ! Quand je pense qu'il m'est arrivé d'aller boire sur son zinc, j'ai presque envie de vomir...

C'est tout pour aujourd'hui ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents