Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Déchets entre rocade verte et ... cathédrale !

Publié par Alain Fourgeot sur 14 Septembre 2016, 14:37pm

Catégories : #Environnement.Déchèterie

ÇA TRIE ! Je viens de lire dans la gazette locale une nouvelle ébouriffante ! Imaginez-vous que l'Agglo Bourges-Plus et la ville de Bourges, qui ont le même chef d'entreprise, comme vous le savez, se "bisbillent" à propos du terrain de l'Aéroport qui devrait accueillir, d'ici 2018, une déchèterie du XXIème siècle, si, si... Il s'agit, si j'ai bien compris, de cette parcelle de verdure, assez jaunie pour l'heure, sise avenue Roland-Garros, entre le stade Jean-Brivot et la rue Jean-Mermoz ( que des aviateurs, normal, on est à l'Aéroport). Au bout des pistes qui ne servent plus qu'aux petits avions... Parcelle longée par la Rocade (dite) verte, d'où l'on a une vue absolument splendide sur la cathédrale et la ville.

Donc, oui, combien pour ce chien ( pardon, ça c'est la chanson) ce petit bout de verdure de quatre hectares dont deux serviraient à la construction de la déchèterie remplaçante de celle des Danjons, devenue trop exiguë ? Entre 200.000 et 400.000 euros ? En attente de l'estimation qu'en feront les services fiscaux...

Budget total du projet : environ 1,5 millions d'euros, selon le général-en-chef de la collecte et du traitement des ordures de l'Agglo. Une enveloppe qui englobe l'acquisition dudit terrain, comme l'écrit le toujours excellent BG. La ville de Bourges a le choix : soit elle met gratuitement à disposition du projet ce terrain, oui c'est possible, soit elle le vend. Et comme le M-etc a besoin de sous pour sa ville, hein ! Il est tenté de vendre. Pas trop cher, quand même, au P-etc. Vous suivez ? Pas facile de porter une « double casquette ».

Pour l'heure, loin de cette histoire de « juste prix », on peut se demander si l'endroit est bien choisi pour y installer ce nouveau lieu de collecte. L'an dernier, le général-en-chef dont je cause plus haut, informait la presse que Bourges Plus verrait bien cette nouvelle déchèterie « du côté des avenues de Saint-Amand et de Roland-Garros, secteur où se trouvent, entre autres, le funérarium et le centre d'examen des permis de conduire ». « Nous recherchons un terrain dans cette zone car il présente un véritable intérêt. Il permettrait de répondre au mieux à l'expansion constatée ces dernières années d'un quartier comme celui du Val-d'Auron » ajoutait-il.

Sûr qu'on aurait mieux vu les futures bennes de ce côté-là plutôt que de ce côté-çi. Où, en plus de faire tache, entre la Rocade verte, le parking de Jean-Brivot, gymnase et stade, la Maison pour tous, elle promet un joyeux bordel côté circulation. Quant à la Rocade verte, hein ! Eh ben elle sera sacrément moins sympa à parcourir à vélo ... Où alors faudra regarder du côté des pistes et des avions en chantant du CharlÉlie !

. MISE À JOUR. 14/10/2016. En fait, la ville ne fera pas de cadeau à l'agglo... Elle veut lui vendre le terrain 240.00 euros. Un prix basé sur « une estimation faite par les domaines »...On apprend par ailleurs qu'une pétition pourrait être lancée par les riverains du site pour faire annuler le projet de cette déchèterie qui se situera  près des habitations et fera disparaître  un espace vert (sans arbre) présenté comme « un ilot de fraîcheur dans un milieu déjà très minéralisé » ... Une enquête publique va être ouverte dans les mois à venir. À vos stylos !

. MISE À JOUR. 22/03/2017. Plus de cent personnes, les riverains du site, ont redit leur opposition à l'installation de cette déchèterie  au cours d'une réunion organisée par Bourges Plus. L'agglo assure qu'une étude d'impact sera faite avant toute décision. Parmi les arguments développés par les riverains, les nuisances, l'augmentation de la circulation et la proximité de l'aéroport. « Il n'est pas possible de planter de la végétation très haute, puisqu'en raison des avions, les arbres sont limités à deux mètres de haut, a argumenté un voisin. Vous mettez en danger les aéronefs », a-t-il averti, soulignant, notamment, le fait que la déchèterie pourrait attirer les oiseaux, dangereux pour les avions. Les élus présents, ont affirmé que si « l'étude d'impact révélait une incompatibilité, le projet ne se fera pas.». Et il existerait un plan B : le Bois de Givray, à Trouy... À suivre... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents