Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Les belles promesses du Printemps ...

Publié par Alain Fourgeot sur 25 Janvier 2017, 18:20pm

Catégories : #Printemps de Bourges

L'affiche et l'équipe du Printemps de Bourges pendant la présentation à la presse.

L'affiche et l'équipe du Printemps de Bourges pendant la présentation à la presse.

FESTIVAL. J'aime assez ce rituel qu'est la soirée de présentation du festival. Elle annonce un basculement, un peu comme un solstice... Cette année encore, plus que d'habitude, car cette 41ème  édition du Printemps de Bourges sera la première à se dérouler sans son créateur Daniel Colling, qui avait tenu à participer, l'an dernier, aux quarante ans ... Et, donc, comme le titre Télérama*, le changement c'est (vraiment) maintenant !

Changement de lieu pour cette soirée. L'Auditorium et ses quelques cinq cents places plutôt que le Palais d'Auron et sa grand-messe. Des invitations limitées et personnelles et donc quelques mécontents, chez les partenaires notamment, habitués à venir accompagnés... Un clip de présentation qui n'en est pas un,  sans extraits de concerts. Une affiche minimaliste, gros carré blanc placardé sur une œuvre de Pierre Jeanneau, représentant des pélicans... Disparition du kokopelli **, qui fut longtemps l'emblème du PdB. Mais toujours les vins du Centre-Loire pour arroser comme il se doit cette soirée...

Et côté programmation ? Quelques points de repère...

Comme annoncé l'an dernier, cette édition 2017 sera marquée par une création autour de Barbara *** baptisée Mes hommes, car il n'y aura que des voix masculines pour chanter la grande dame brune. Qui ? Bruel ? Delerm ? Motus, pour l'heure, sur les noms des participants. Autre création ****, Comme une pierre qui ..., un spectacle de la Comédie Française, créé en 2015, pour rendre hommage au dernier Nobel de Littérature, Bob Dylan, qui raconte l'enregistrement de Like A Rolling Stone. Littérature encore avec une  série de rencontres, dans le cadre magnifique du palais Jacques-Cœur, autour de la musique et des lettres. Quelques noms : Magyd Cherfi, Virginie Despentes, la Grande Sophie, Delphine de Vigan...

Autre lieu à découvrir, la Halle au Blé. Elle sera investie pour deux soirées par le hip-hop avec le meilleur de la scène rap (Demi Portion, Lorenzo, Roméo Elsvis...) autour de Disiz la Peste, le mercredi et Kery James le jeudi. Pour ces deux soirées, possibilité d'acheter un forfait sur la même formule que celui qui existe pour les deux folles nuits que sont les Happy Friday (vendredi) et la Rock'n'Beat (samedi), soit le prix de la première soirée plus cinq euros...

Et puisqu'il en faut pour (presque) tous les goûts*****, les amoureux de musique dite classique et de la cathédrale ne seront pas oubliés avec le concert des sœurs Bertholet, les Prodiges des cordes, le vendredi soir. Pas plus que ne seront oubliés les enfants, avec le retour de deux spectacles dédiés sous le chapiteau de l'École du cirque.

Voilà... comme on dit aujourd'hui à tout propos. Joli programme, non ?  Auquel  il faut bien évidemment ajouter les Inouïs, qui seront peut-être les grands de demain, les scènes ouvertes sur une place Séraucourt repensée, les animations en ville. Et les têtes d'affiche déjà connues depuis quelques semaines, Renaud sans flic, Placebo qui fêtera ses vingt ans de carrière, Jain, Wax Tailor, Vianney, Soprano pour le final dominical et le retour de Camille, LA voix ... En tout, 96 artistes dont 70% de Français... Pour un festival qui « brasse tous les styles musicaux » et « se renouvelle sans oublier son passé...» 

Rendez-vous du 18 au 23 avril... 

* Télérama qui nous parle du cru 2017 ! Bescherelle ta mère ... (message personnel).

** Le kokopelli, petit personnage de la mythologie amérindienne, transformé en joueur de guitare, avait fait son apparition sur les affiches du PdB en 1997. 

*** et **** Deux spectacles co-produits avec la Maison de la Culture de Bourges.

***** Sauf pour les amateurs de reggae, leur soirée dédiée disparaît. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents