Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


À travers les photos, la réalité visible (17) ...

Publié par Alain Fourgeot sur 27 Juillet 2018, 17:49pm

Catégories : #À travers les photos

À travers les photos, la réalité visible (17) ...

C'EST OBJECTIF ! « Une image vaut mieux que mille mots » a paraît-il écrit Confucius, qui ne connaissait ni les téléphones mobiles, ni les appareils photo...Sur Bourges-Bazar, vous aurez aussi des mots, pour légender ces photos prises au hasard de mes balades à Bourges, à pied, à vélo, en Vespa... Et de dix-sept ! 

- Les panneaux d'information des deux associations de maraîchers ont disparu mais un nouveau est apparu depuis quelques jours sur le pilasse marquant l'entrée des marais, boulevard Chanzy, au bout de la rue Voltaire. Panneau sur lequel on peut lire : « Propriété privée,  sens interdit sauf riverains... » lesquels ne doivent pas dépasser les dix kilomètres à l'heure... Le chemin, entièrement défoncé par les intempéries hivernales, a été restauré par les riverains; les nids de poule ont été bouchés au mieux. Rappelons que pour visiter les marais, les touristes sont priés de laisser leur voiture à l'extérieur du périmètre classé... Et que la marche, c'est bon pour la santé !

- Les panneaux d'information des deux associations de maraîchers ont disparu mais un nouveau est apparu depuis quelques jours sur le pilasse marquant l'entrée des marais, boulevard Chanzy, au bout de la rue Voltaire. Panneau sur lequel on peut lire : « Propriété privée, sens interdit sauf riverains... » lesquels ne doivent pas dépasser les dix kilomètres à l'heure... Le chemin, entièrement défoncé par les intempéries hivernales, a été restauré par les riverains; les nids de poule ont été bouchés au mieux. Rappelons que pour visiter les marais, les touristes sont priés de laisser leur voiture à l'extérieur du périmètre classé... Et que la marche, c'est bon pour la santé !

- Toujours sur ce chemin d'accès aux marais ... Les riverains ont laissé ce petit tas de bitume, juste avant le virage qui mène à la passerelle Nérault... Et oui, regardez bien, une plante semble avoir réussi à pousser au travers le goudron. Vous, je ne sais pas, mais moi j'y vois comme un signe d'espoir... La nature est forte, non ? Inutile pour autant de l'abîmer davantage...

- Toujours sur ce chemin d'accès aux marais ... Les riverains ont laissé ce petit tas de bitume, juste avant le virage qui mène à la passerelle Nérault... Et oui, regardez bien, une plante semble avoir réussi à pousser au travers le goudron. Vous, je ne sais pas, mais moi j'y vois comme un signe d'espoir... La nature est forte, non ? Inutile pour autant de l'abîmer davantage...

- La vélostation de la place Séraucourt est dans un bien triste état. Peu fréquentée, à l'image de celle de la gare SNCF, car les vélos n'y sont pas en sécurité, elle ressemble aujourd'hui à un cimetière pour cycles, deux épaves trônent au milieu des déchets et des feuilles... Ça ne donne vraiment pas envie d'y entrer. Et quel affligeant spectacle pour les touristes ! Bref, les vélostations, qui ont coûté un bras, 24.000 euros chacun, ne servent à rien et c'est désolant...

- La vélostation de la place Séraucourt est dans un bien triste état. Peu fréquentée, à l'image de celle de la gare SNCF, car les vélos n'y sont pas en sécurité, elle ressemble aujourd'hui à un cimetière pour cycles, deux épaves trônent au milieu des déchets et des feuilles... Ça ne donne vraiment pas envie d'y entrer. Et quel affligeant spectacle pour les touristes ! Bref, les vélostations, qui ont coûté un bras, 24.000 euros chacun, ne servent à rien et c'est désolant...

- La bonne idée ! Des bornes en bois ont été posées devant tous les arbres plantés autour du lac du Val d'Auron. Qui permettent d'identifier chacun d'eux... On se souvient que la Ville a lancé en 2016, la plantation  d'un arboretum international, à raison d'un continent par an. L'Asie en 2016, le continent américain en 2017. Allez y jeter un œil et apprenez à reconnaître le sapin du Colorado, le virgilier à bois jaune, le séquoia à feuilles d'if ou encore le désespoir des singes ... autrement dit araucania araucana !

- La bonne idée ! Des bornes en bois ont été posées devant tous les arbres plantés autour du lac du Val d'Auron. Qui permettent d'identifier chacun d'eux... On se souvient que la Ville a lancé en 2016, la plantation d'un arboretum international, à raison d'un continent par an. L'Asie en 2016, le continent américain en 2017. Allez y jeter un œil et apprenez à reconnaître le sapin du Colorado, le virgilier à bois jaune, le séquoia à feuilles d'if ou encore le désespoir des singes ... autrement dit araucania araucana !

- Depuis le début des travaux de la nouvelle Maison de la Culture, la rue Jean-Bouin est fermée et les camping-cars ont été priés d'aller voir ailleurs. notamment au Prado, sur ce terrain vague situé à côté de la patinoire-déchèterie ... Pas un brin d'ombre si ce n'est une haie prise d'assaut dès le début d'après-midi, beaucoup de poussière par temps sec et de boue après l'orage. Bref, il faut avoir envie de faire une escale à Bourges pour admirer notamment les Nuits Lumière... Les quoi ? Certes, la Ville a construit une aire de vidange, a mis en place une navette pour rejoindre le centre-ville et ses principaux monuments ... Certes le canal-poubelle offre malgré tout une belle promenade sous les ombrages des platanes ... Mais bon, pas franchement l'endroit où l'on a envie de s'attarder ! Je sais, je l'ai déjà écrit ... C'est tout pour aujourd'hui...

- Depuis le début des travaux de la nouvelle Maison de la Culture, la rue Jean-Bouin est fermée et les camping-cars ont été priés d'aller voir ailleurs. notamment au Prado, sur ce terrain vague situé à côté de la patinoire-déchèterie ... Pas un brin d'ombre si ce n'est une haie prise d'assaut dès le début d'après-midi, beaucoup de poussière par temps sec et de boue après l'orage. Bref, il faut avoir envie de faire une escale à Bourges pour admirer notamment les Nuits Lumière... Les quoi ? Certes, la Ville a construit une aire de vidange, a mis en place une navette pour rejoindre le centre-ville et ses principaux monuments ... Certes le canal-poubelle offre malgré tout une belle promenade sous les ombrages des platanes ... Mais bon, pas franchement l'endroit où l'on a envie de s'attarder ! Je sais, je l'ai déjà écrit ... C'est tout pour aujourd'hui...

- MISE À JOUR. 29/07/2018. À propos du chemin des marais évoqué dans la première photo, le maire adjoint chargé de l'environnement a fait ce commentaire sur les réseaux. « En février, une réunion avec les propriétaires de parcelles sur ce chemin privé a été organisée afin de leur expliquer que la mairie allait engager une procédure pour permettre le transfert dans le domaine public de ce chemin comme d’autres parties de chemin dans d’autres secteurs des marais afin d’assurer un continum public pour la traversée des marais. La procédure est en cours de constitution. Il se trouve que pendant des années ce chemin a été indiqué sur les plans touristiques et les propriétaires rendent ce passage responsable de la dégradation en partie du chemin. Il est donc plus que nécessaire qu’il rentre dans le domaine public pour faciliter les passages à pied depuis le centre ville.» 

- MISE À JOUR.03/8/2018. La vélostation de Séraucourt a été nettoyée ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Chemin privé, ça veut dire que le chemin est interdit même à pied ? Comme celui en face de l'entrée du camping et qui mène à la friche Robinson ?
Répondre
A
L'accès aux marais de l'Yèvre et de la Voiselle se fait presque entièrement par des voies et des chemins privés ... Même le chemin de Caraqui n'est pas complètement public... Ce puzzle est donc très difficile à gérer. La Ville, par l'entremise de son adjoint à l'environnement, semble se pencher un peu plus sérieusement sur le sujet depuis quelques temps ...
M
Concernant l'entrée des marais boulevard Chanzy, c'est une histoire de fou ! Nos deux associations ont dû enlever leurs panneaux d'infos des deux pilastres, sur lesquels ils étaient fixés depuis de nombreuses années, sous peine de menaces de tribunal par un riverain excité et procédurier ! (pilastres en très mauvais état mais privées !) Par contre,les services municipaux, sans doute pour faire plaisir aux riverains et ronchons, ont régalé du bitume pour boucher les "nids de poules" de ce chemin PRIVÉ !!!
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents