Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le faucardage énerve Patrimoine Marais ...

Publié par Alain Fourgeot sur 31 Août 2018, 11:10am

Catégories : #Environnement. Marais.

Le faucardage énerve Patrimoine Marais ...

C'EST FAUCHÉ ! À quoi sait-on que la fête des Marais de Bourges approche ? À l'intense activité qui règne dans les allées ( mauvaises herbes fauchées par une armée de débrouissailleuses ) et dans l'Yèvre, les deux semaines précédentes. Et à la subite remontée de l'eau depuis quarante huit-heures ... Elle était au plus bas, certains coulants étant devenus impraticables, depuis plus d'une semaine ...

Si vous êtes un fidèle de Bourges-Bazar, vous avez lu dernièrement, dans la rubrique des enfants des marais, que la première opération de faucardage de l'Yèvre avait débuté le 17 août, pour s'achever quelques jours plus tard... Une opération qui a fait sortir de ses gonds les responsables de l'association des maraîchers, Patrimoine Marais, organisatrice de la fête qui se tient ce week-end... Voilà ce qu'on peut lire sur le tract distribué dans les allées.

« Une deuxième opération (de faucardage) est programmée à partir du 24 septembre, soit un mois plus tard, ce qui est inutile techniquement et financièrement. Renseignements pris auprès de l'entreprise (chargée des travaux) la commande de la ville de Bourges est la suivante : "faucardage uniquement sur l'Yèvre avec seule la boucle de la rivière au niveau du chemin de Caraqui depuis la chaussée de Chappe jusqu'au bout du quai des Maraîchers à l'exclusion du Langis et des deux grands coulants". Donc service minimum dans les marais ? Pourquoi ? 

- faire des économies (certainement)

- consignes données : ne pas toucher à la jussie ( voir réglementation concernant son arrachage et son transport). Note : le cours du Langis est envahi !

Les deux machines fauchent et ne ramassent pas... Compte-tenu du faible courant de l'Yèvre, les herbes coupées devraient arriver et se bloquer au niveau du barrage flottant des Quatre Pelles dans ... plusieurs jours ! Un comble : faucardage dans la courbe de l'Yèvre et non dans le lit de la rivière... tout droit. Les herbes coupées en amont vont-elles prendre le virage ? Où plutôt se bloquer à l'entrée ?

Enfin, si la machine ne coupe pas la jussie... Si les maraîchers ne l'arrachent pas malgré nos incitations et nos deux compagnies d'arrachage... La jussie sera toujours là et bien là. Attendons-nous pour l'avenir à un vaste tapis vert avec de belles fleurs jaunes sur lequel il sera impossible de circuler en barque vers sa parcelle. »

Pour un coup de gueule, c'est un coup de gueule ! Bonne fête des Marais à tous ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents