Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le Langis pollué aux hydrocarbures ...

Publié par Alain Fourgeot sur 25 Janvier 2019, 11:58am

Catégories : #Marais de Bourges

Le Langis pollué aux hydrocarbures ...

C'EST POLLUÉ !  Dans les marais de Bourges, la pollution du Langis est récurrente depuis des années. On a beau installer, régulièrement, au niveau du petit pont de la route de La Charité des barrages, rien n'y fait. Évidemment, puisque c'est un peu mettre un cautère sur une jambe de bois.. Hier matin, j'ai reçu un courrier et des photos, montrant que la petite rivière était à nouveau polluée, et pas qu'un peu, cette fois aux hydrocarbures. C'est un maraîcher qui écrit : « Ce matin me rendant à mon marais, j'ai constaté un attroupement (personnes et camion) au dessus du pont à côté de la ligne SNCF où coule le Langis. Je me  suis rendu sur place et j'ai constaté une énorme pollution d'hydrocarbure accompagné de bouteilles plastiques. Je me suis adressé à un responsable de la ville  de Bourges (services eau et affluents) qui m'a dit que les services de l'État avait été avertis. Je leur ai demandé s'ils avaient un indice sur la provenance de la pollution, plus ou moins du côté des Plantons. Par contre au vu des résidus et des bouteilles plastiques très anciennes, je leur ai dit que la provenance pouvait venir du site MCRO actuellement en démolition. Plus tard est passé l'écogarde que j'ai arrêté, il a fait des photos sur le lieu et aussi depuis mon marais et il fera un rapport.»

Un énième rapport ... Car le problème n'est pas nouveau, surtout en hiver. Et aucune solution viable n'a pour l'heure été trouvée. Le ministre local  de l'environnement, « conscient de l'étendue des problèmes que pose le Langis » avait annoncé il y a deux ans que, « dans le cadre d'un transfert de compétences, tout ce qui relève des eaux fluviales sera entre les mains de la communauté d'agglomération. Ce sera donc l'occasion ou jamais de tout mettre sur la table et de voir, sereinement, ce qui peut être fait...» On en est où ? Parce que là, ça urge ! 

Mise à jour. 29/01/2019. Une enquête de police a été lancée pour connaître l'origine de cette pollution. Le principe du payeur/pollueur sera-t-il appliqué ? C'est ce qu'affirme le ministre de l'environnement à la gazette... Il précise qu'un nettoyage a été effectué avec des produits dispersants.  Coût de l'intervention : 4.700 euros. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents