Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Ne gavez pas les canards de votre pain ...

Publié par Alain Fourgeot sur 8 Mars 2019, 08:28am

Catégories : #Environnement. Marais.

Ne gavez pas les canards de votre pain ...

C'EST SAUVAGE !  Une nouvelle affiche est apparue ces derniers jours sur un des arbres d'un virage du chemin de Caraqui dans les marais. Posé par qui ? La Ligue de protection des oiseaux (LPO) ? Destiné à qui ? Au promeneurs, touristes et même à certains maraîchers qui débarquent dès potron-minet pour gaver de pain les anatidés... Que lit-on sur ce petit panneau ? Que les canards sont herbivores, que le pain leur gonfle l'estomac, qu'ils risquent d'attraper diverses maladies, qu'ils peuvent en mourir. 

Sur le site de la LPO on peut lire ceci :  « Le pain et ses dérivés (pain de mie, biscotte…) sont peu recommandés pour les oiseaux. Le problème du pain blanc réside tout d’abord dans sa composition. En ingérant du sel, les oiseaux continentaux risquent l’intoxication. Des symptômes cliniques sérieux apparaissent après l’ingestion de 2g/kg. Le sel altérant rapidement les fonctions physiologiques et cérébrales, les oiseaux réagissent avec lenteur. En plus forte dose, le sel bloque les reins et le cœur, entraînant la mort. Les levures, quant à elles, ont tendance à provoquer des gonflements et l’oiseau a la sensation d’être rassasié. Enfin, le blé est peu nutritif et pauvre en lysine (un acide aminé), des carences sont à déplorer si l’oiseau ne diversifie pas son alimentation. On observe souvent d’énormes quantités de pain au sol attirant potentiellement les rats. De même sans le savoir, ce geste, qui part d’une bonne intention, génère parfois de réelles hécatombes. Le pain non consommé dans l’eau peut, selon les conditions, induire la prolifération de bactéries à l’origine de maladies (botulisme, salmonellose). À souligner que les risques d’épidémies sont accrus avec l’augmentation des températures et la promiscuité des animaux. Quelques miettes ne vont certes pas leur faire de mal… Cependant, préférez des graines variées et donnez raisonnablement, même au cœur de l’hiver. Les oiseaux doivent garder leur instinct afin de ne pas devenir dépendants d’un apport artificiel. Et pour ne pas gaspiller votre pain dur, utilisez-le dans différentes recettes (farces, pudding, pain perdu, etc.). Mais idéalement, ne le donnez plus aux oiseaux ! » .

Autant de conseils qui sont aussi valables pour les canards et les oies du lac d'Auron, évidemment. Où l'on voit parfois des familles arriver avec des sacs entiers de pain dur voire de brioches et de viennoiseries. Quel gaspillage ! 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents