Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


L'expo les Couples de la République vandalisée...

Publié par Alain Fourgeot sur 29 Juin 2019, 11:10am

Catégories : #À travers les photos

L'expo les Couples de la République  vandalisée...

C'est d'l'amour !  Ce ne sont que des images d'amour ! Et pourtant... L'exposition les Couples de la République de l'écrivain Olivier Ciappa, installée sur les grilles du jardin des Près-Fichaux, dans le cadre de la Semaine de la diversité a été dégradée.  En accord avec les organisateurs, les dégradations n'ont pas été nettoyées. Et l'expo reste visible, en l'état, jusqu'au 7 juillet. 

Plutôt que de commenter ou de tenter de philosopher sur l'intolérance voire la connerie du monde, sur l'art et le travail des artistes, je préfère donner ici la parole à Olivier Ciappa, qui a ainsi communiqué sur sa page Facebook

« Hier a démarré l'exposition à Bourges des Couples de la République. Aujourd'hui, plusieurs photos ont été dégradées : celles représentant des parents de même sexe avec des enfants ont taguées de gros "NON", d'autres ont été complètement arrachées et enfin la totalité des photos représentant des couples lesbiens ont carrément disparu. Sur plus de deux cents expositions des Couples de la République, c'est la quatrième  qui est détruite après Paris, Toulouse et Metz l'année dernière. 
Rappelons le, cette exposition ne montre que des images d'amour, de tendresse de couple ou de familles hétérosexuelles et LGBT+. Comme à chaque fois, les photos représentant des familles hétérosexuelles n'ont pas été abimées. Il existe 300.000 familles homoparentales en France. Ecrire "NON" sur des œuvres artistiques, c’est tenter à nouveau d’invisibiliser des familles qui sont déjà complètement absentes de l’espace public ou des médias. C'est faire comme si elles n'existaient pas. 

Selon une étude ifop publiée mercredi :
. 25% des Français trouvent l'homosexualité anormale. 
. 41% des Français sont mal à l’aise à l’idée que des enfants voient des personnes de même sexe s’embrasser sur la bouche et 25% simplement se tenir la main en public.
. 8% pensent encore que l'homosexualité est « une maladie que l’on doit guérir »  
. 7% considèrent encore aujourd’hui que c’est « une perversion sexuelle que l’on doit combattre ».
Voilà pourquoi les actes homophobes augmentent considérablement (30% en un an). Si on s'habitue à la haine, à des photos qui montrent l'amour et la famille abimées, tagguées, arrachées, c'est qu'on accepte d'être invisibilisés, effacés de l'espace public. Je compte sur vous pour liker et partager au maximum ce post pour que cette destruction ne devienne pas une "habitude" supplémentaire.» 

Fait ! 

- Mise à jour. 04/07/2019.  L'exposition a été à nouveau vandalisée, dans la nuit du 3 au 4 juillet, les photos lacérées, certaines arrachées. Treize ont été dégradées au total, soit une trentaine sur les quarante-quatre exposées depuis le mercredi 26 juin. Olivier Ciappa était présent ce jeudi pour une inauguration, bien tardive... Il a dit : « Cela devait être un vernissage et finalement, c'est un rassemblement. J'ai imaginé cette exposition en 2012, au début des discussions pour le Mariage pour Tous. Parce qu'il existe 300.000 familles homoparentales en France, et qu'elles ne sont visibles nulle part, dans l'espace public. Cette exposition permet de les montrer. Il y a des gens qui ne le supportent pas ». « Ce qui s'est passé est intolérable et la mairie va porter plainte », a ajouté Pascal Blanc, le maire de Bourges. Dans la matinée, le maire avait annoncé la prolongation de l'exposition : « Bourges a toujours été une ville ouverte, une ville de tolérance, où toutes les sensibilités ont toujours pu s’exprimer. Chacune et chacun a sa place et toute sa place dans notre ville.» Éric Meseguer, maire-adjoint délégué aux diversités, a par ailleurs annoncé que la ville allait procéder à un retirage des photos  qui seront « agrandies et installées dans un espace mieux protégé et d'une grande visibilité. » Les photos détruites resteront en place. « Ces photos tendres et douces deviendront un miroir de l'homophobie » a commenté Olivier Ciappa.

 

L'expo les Couples de la République  vandalisée...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents