Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le lac du Val d'Auron toujours plus bas !

Publié par Alain Fourgeot sur 30 Août 2019, 14:49pm

Catégories : #Environnement. Lac d'Auron.

Le lac du Val d'Auron toujours plus bas !

C'EST SEC !  Du jamais vu depuis son inauguration, il y a une quarantaine d'années. Le  plan d'eau n'est quasiment plus alimenté par l'Auron qui, en amont, serpente doucement entre les bancs de sable et la végétation. Seul un mince filet d'eau s'écoule par un petit canal, à hauteur de la passerelle du golf et les pêcheurs, les rares pêcheurs, peuvent accéder au barrage  à pied. Tant et si bien que le lac s'est considérablement rétréci, laissant apparaître des terres desséchées, craquelées et les squelettes des pontons en béton. Les palmipèdes ont fui un peu plus loin mais pas trop, toujours à l'affût du pain balancé à tort par les promeneurs pour faire rire les enfants... Les cygnes ont trouvé refuge près de l'île aux oiseaux, près des hérons et des foulques macroules. Des mouettes, de passage, repartent vers des horizons bleutés. On imagine que les poissons * s'ébranchient dans les trous quand ils n'ont pas eu le temps de se réfugier vers les pelles où l'on voit encore quelques chevaliers de la petite gaule ! Mais les carpistes ont déserté les rives. Les concours de pêche ont été annulés. La ville a dû renoncer pour cette fin août  aux sorties paddle et voile, prévues pour la dernière opération Sport à la plage. Pas facile de naviguer dans la vase... Sur laquelle trônent toutes les saloperies balancées à marée haute, bouteilles en verre et en plastique, canettes, sacs, etc. au milieu des coquilles de moules d'eau douce, surtout du côté des quais, près des immeubles et du quartier d'Alice. On ne pourrait pas en profiter pour les retirer ? Qu'elles ne se retrouvent pas dans l'Auron, puis dans l'Yèvre et plus loin encore... à marée montante ... Si toutefois elle arrive !

- La plage !   Beaucoup de sable et quelques enfants s'amusent dans ce qui ressemble plus à un pédiluve qu'à un grand bain !

- La plage ! Beaucoup de sable et quelques enfants s'amusent dans ce qui ressemble plus à un pédiluve qu'à un grand bain !

Quant à la baignade au bord de la fameuse plage inaugurée, en grande pompe, il y a deux ans, elle est à hauts risques dans une mare de... trente centimètres de profondeur ! Avant-hier, une demi douzaine de gamins pataugeaient. Les adultes restaient à l'ombre des arbres. Et certains de regretter une fois de plus la piscine Robinson, fermée par le maire dans sa grande période d'économies, au début de son mandat, qui accueillait les Berruyers et les campeurs tous les étés, y compris en périodes de grande sécheresse, 1976, 2003. Et la qualité de l'eau ? Parfaite pour la baignade apprend-on dans la gazette... Malgré son aspect !

La plage va donc fermer ce week-end, les maîtres-nageurs qui ont constaté une grosse baisse de la fréquentation, vont repartir vers d'autres bassins plus clairs. En attendant l'été prochain ... D'ici là, il aura plu, mais si, mais si !

* Le canal de Berry, entre Givaudins et Plaimpied, est lui aussi quasiment à sec. Dans un trou verdâtre, près d'une écluse, des dizaines de poissons, des carpes et des silures, notamment, s'y sont asphyxiés... 

L'Auron ne franchit plus le barrage au niveau du pont de la route de Plaimpied.

L'Auron ne franchit plus le barrage au niveau du pont de la route de Plaimpied.

MISE À JOUR. 17/09/2019. Bon, ça ne s'est pas arrangé depuis fin août. Pas de pluie, pas d'eau ! Le lac se retire chaque jour davantage, découvrant de très larges bandes d'herbes et de vase. Près de l'île aux oiseaux, bientôt accessible à pied, des poissons pourrissent dans un trou d'eau verdâtre. Des carpes ? Des silures ?  Et dire qu'il y a encore des pêcheurs près du barrage ... Je vous livre à nouveau quelques photos prises ce mardi. Et une vidéo, tournée avec un drone j'imagine, trouvée sur You Tube. Elle est signée Patrick Brousse et vaut tous les discours... Enfin je livre ce commentaire reçu il y a quelques jours à la réflexion de nos dirigeants : « Les étangs de Goule et de Pirot ont été crées pour assurer les volume d'eau nécessaire aux éclusages du canal de Berry. Ils représentent aujourd’hui un volume d'eau stockée non utilisée énorme. Pourquoi ne pas lâcher un cubage seconde dans l'Auron et surveiller l'usage afin d'éviter que cela ne serve à arroser du mais et assure la continuité écologique ? » Ben oui, pourquoi ?

- Depuis le pont du moulin ... Il y a belle lurette que l'eau n'y coule plus.

- Depuis le pont du moulin ... Il y a belle lurette que l'eau n'y coule plus.

- Depuis la plage de Plaimpied... Au loin la cathédrale.

- Depuis la plage de Plaimpied... Au loin la cathédrale.

- Devant l'île aux oiseaux, des dizaines de poissons morts pourrissent au soleil.

- Devant l'île aux oiseaux, des dizaines de poissons morts pourrissent au soleil.

- Et je résiste pas à reprendre cette photo d'un collage d'Oznek, réalisé sur les piliers découverts du lac et montrant le désarroi des baigneurs devant l'affligeant spectacle de la plage cet été ...

- Et je résiste pas à reprendre cette photo d'un collage d'Oznek, réalisé sur les piliers découverts du lac et montrant le désarroi des baigneurs devant l'affligeant spectacle de la plage cet été ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents