Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Sur quel pied les Marcheurs vont danser ?

Publié par Alain Fourgeot sur 26 Mai 2020, 14:41pm

Catégories : #Politique.Municipales.

Sur quel pied les Marcheurs vont danser ?

C'EST DÉMOCRATIQUE ! La République en marche consulte en vue du second tour des municipales, qui, vous le savez, devrait se tenir le 28 juin prochain. Si tout va bien. Les instances locales du parti du Président, dont les grands manitous parisiens avaient décidé de soutenir le candidat Pascal Blanc, à la fois radical et PM-etc. sortant, condamnant in fine le député Cormier-Bouligeon à retirer sa candidature, ont envoyé samedi 23 mai, aux adhérents ( combien de compagnies ?) de LREM, un questionnaire pour le moins surprenant....

Il est accompagné, le questionnaire, d'un petit mot liminaire, signé  par Ahmed Taoussi, référent départemental d’En Marche pour le Cher, accessoirement... colistier de Passionnément Bourges, la liste de Pascal Blanc,  François Cormier-Bouligeon et
Loïc Kervran, les deux députés du Cher. Que disent-ils ? Lisez : « Nous avons réuni hier en visio conférence celles et ceux d’entre nous qui ont été candidats dans cette ville sur la liste  Passionnément Bourges . Nous avons décidé d’un commun accord de procéder à une consultation de tous les adhérents de notre mouvement électeurs à Bourges pour définir notre position pour le deuxième tour. EN MARCHE se doit de porter un message politique positif, à Bourges comme partout : le rassemblement des compétences et des énergies en faveur d’un projet fort, au-delà des logiques partisanes. Cet ADN de notre mouvement est encore plus vital dans ce temps de crise sanitaire et de crise économique que traverse notre territoire et notre pays. Nous devons appeler au rassemblement pour préserver les emplois et renforcer la qualité de vie. Notre éthique politique doit être assumée devant les citoyens, quelles que soient les décisions prises par les têtes de liste du premier tour.»

Suit un lien menant vers cette consultation qui « propose différentes options possibles », avec cet avertissement : « La réflexion que nous vous demandons de mener n’est pas sur ce qu’il est possible de faire, mais sur ce qu’il est souhaitable de réaliser. Nous élaborerons ensuite la communication et l’action du mouvement.»

Quelles sont les questions ? Elles sont au nombre de cinq : 

« 1) Compte tenu de votre opinion et des retours que vous avez auprès des Berruyers, votre choix prioritaire est (une seule réponse possible) : 
 
2) Si le Front républicain n’est pas possible ou que votre première option n’est pas retenue, que pensez-vous des options suivantes : Favorable/Défavorable : une fusion avec la liste conduite par Philippe Mousny; une fusion avec la liste conduite par Irène Félix; aucune fusion et maintien de la liste de Pascal Blanc face aux autres
 
3) Dans la perspective d’une liste d’union, souhaitez-vous que Pascal Blanc soit la tête de liste ? Oui ou non. 
 
4) Quels sont les trois sujets qui vous semblent les plus importants aujourd’hui ? Suit une série de sujet aussi différents que la santé, le logement, le sport, la culture, etc.
 
5) Quelles sont les propositions forces que vous souhaitez voir figurer dans le programme du second tour ? Réponses libres.»
 
Les Marcheurs avaient jusqu'à hier pour répondre. Un point sera fait cette semaine après dépouillement des réponses...
 
Que retenir de tout cela ? Que l'option d'un Front républicain sans Pascal Blanc face à la liste menée par Yann Galut est bien envisagée... et que le PM-etc, arrivé en seconde position avec le même nombre de voix que son ex-ami Philippe Mousny, n'est plus en odeur de sainteté dans le parti du Président, lequel veut absolument éviter que Bourges ne passe à gauche ! 
 
Interrogés par la gazette (édition de ce mardi), les candidats se sont montrés pour le moins surpris par une telle démarche. Irène Félix a rappelé qu'elle entendait « d'abord travailler à une fusion à gauche » avec la liste de Yann Galut, arrivée en tête du premier tour, avec plus de 32% des voix. Yann Galut a sobrement regretté le terme « front républicain » qu'il trouve « indélicat et violent » à son égard. De son côté, Pascal Blanc, qui espérait que tout serait rejoué dans quelques mois et qui se voit contraint de composer avec la date imposée par le Premier ministre, confie ne pas prêter plus d'intérêt que cela à cette consultation et que sa porte reste ouverte à Philippe Mousny. Lequel trouve « qu'il est plutôt bien de consulter les citoyens » estimant par ailleurs « qu'une fusion avec la liste d'Irène Félix est « légalement jouable »... 
 
Légalement, certes, puisque les quatre listes en présence peuvent se maintenir. Mais que penseraient les électeurs de cette nouvelle version du mariage de la carpe et du lapin ? 
 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Les marcheurs se posent des questions, mais c'est avant qu'il fallait le faire. Le premier tour a rendu son verdict. Ils ne peuvent pas maintenant rendre leur soutien conditionnel. La composition de la liste semble t il ne correspond pas à ce qui était déclaré en septembre dernier lorsque FCB s'est rallié au panache Blanc. Ils se sont écrasés devant le PM. Tant pis pour eux. Celui qui est encore maire, responsable des finances, président de la cda, en un mot le patron est le premier responsable de son résultat, ceux qui l'ont soutenu le sont aussi. Il faut assumer.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents