Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


À travers les mots, la réalité lisible (74) ...

Publié par Alain Fourgeot sur 5 Octobre 2020, 15:06pm

À travers les mots, la réalité lisible (74) ...

C'EST DANS L'ACTU. C'est une rubrique qui revient régulièrement ici, autour du 5 du mois. Une sorte de grand bazar d'échos, d'infos, de mots. Comme un trait d'union. Certains m'ont suggéré de changer le mot "lisible" par le mot "risible" et il est vrai que, parfois, c'est tentant. Épisode 74. 

- C'est FCB !  « Danièle Obono et Aurélien Taché se sont mariés à Madrid ?! Tous mes vœux de bonheur ! » a ironisé le député François Cormier-Bouligeon à l'adresse des deux députés, pour légender, sur les réseaux, une photo montrant un mariage homosexuel célébré par une élue voilée... « L'humour a ses limites, ce tweet est abject et insulte la France » lui a répondu l'ancien député Marcheur Aurélien Taché. La député Insoumise n'a pas non plus apprécié. « Ivre, il hésite entre "humour" homophobe ou raciste et finit par les choisir les deux » a-t-elle posté.  FCB a qualifié ces réactions de « stupides », expliquant que le but de son tweet était de « dénoncer la banalisation du voile, car célébrer un mariage en étant voilé me paraît choquant ». « Au moment de tweeter, je n'ai pas fait attention qu'il s'agissait de deux femmes, a ajouté le député. Si j'ai pu heurter des personnes sensibles à cette question, je leur demande humblement de m'en excuser. » 

- C'est parlementaire ! Le même FCB n'a pas apprécié  la saillie de Yann Galut contre les députés dans l'interview des cents jours qu'il a donnée à la gazette. « Dans l’esprit de beaucoup, le député sert à pas grand-chose et je ne peux pas leur jeter la pierre. Ils n'ont pas torts ! On sert quand on est député, mais quand on est maire, il faut répondre et trouver des solutions » y a-t-il déclaré . « Le maire tombe dans l'antiparlementarisme le plus désolant, je le déplore » a commenté FCB sur les réseaux. Yann Galut n'a pas tardé à répondre : « Ta remarque est légitime et j'avoue que mon expression était peut-être maladroite car les parlementaires du Cher n'étaient absolument pas visés ». Faute avouée ...

- C'est sénatorial ! L'Insoumis Yannick Bedin a commenté les sénatoriales qui ont vu, sans surprise, la réélection du sortant Rémy Pointereau et l'élection de Marie-Pierre Richer, sénatrice depuis la nomination au Conseil constitutionnel de François Pillet. « Devinez quoi ? écrit l'adjoint à la culture, l'écrasante majorité des élus du département ont voté pour les deux sénateurs sortants (LR), les mêmes qui ont voté la fin de l'ISF, l'augmentation du nombre de jours de carences pour les fonctionnaires et tout plein de mesures régressives. Et pour couronner le tout, le camp progressiste (masquant pour certains jusqu'à leur appartenance politique parfois !) est parti en ordre dispersé déroulant ainsi le tapis rouge aux notables locaux. Vivement la VIe République ! » Laquelle verrait la suppression du Sénat, comme le prônait le Grand Insoumis pendant la campagne présidentielle...

- C'est mérité ! L'ex-PM-etc Pascal Blanc, toujours présent sur les réseaux, a félicité Marie-Pierre Richer pour son élection en ajoutant cette petite vacherie à l'adresse de Rémy Pointereau : « Pour elle au moins, c'est mérité » Petit coup de pied de l'âne au sénateur LR lequel a, rappelons-le, beaucoup œuvré en coulisses pendant les municipales en soutenant Philippe Mousny...

- C'est écolo ! Dans sa livraison d'octobre, l'encyclopédiste de Bourges Info  n'y va pas par le dos de la cuillère pour qualifier les nouveaux élus écolos. « Sur le plan national, les annonces des maires écolos des nouvelles villes passées au vert sont consternantes, écrit-il. On ne sait dire si ces nouveaux ayatollahs sont idiots ou simplement  bêtes, mais leur dogmatisme fait peur, même à Bourges .» Des ayatollahs à Bourges ?
 
- C'est payant ! Le même encyclopédiste peste encore contre la nouvelle municipalité qui a rendu payant l'accès aux musées. « Ils furent gratuits dès 1996 ( Sous Lepeltier, donc, Roland Narboux était adjoint au tourisme. NDA) car la gestion payante coûtait plus cher que les entrées, rappelle-t-il. Et ça a bien fonctionné jusqu'en 2014. Près de vingt ans. Et Pierre- Antoine Guinot (l'ancien ministre au tourisme sous l'ex-PM-etc Pascal Blanc) décide de les rendre payants, une catastrophe, en terme de visiteurs. (...) Et voilà que la nouvelle équipe arrive, les remet gratuits en juillet et août et le 20 septembre, ils sont payants. Pourquoi sont-ils si nuls ? » Le "ils" s'adressant à tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui ...
 

- C'est pro ! Catherine Menguy, « militante écologique », telle qu'elle se définit sur les réseaux, a décidé de clarifier les choses sur Facebook. Une page personnelle pour « relayer essentiellement s(m)es idées et combats écologiques » et une page « dédiée à s(m)on mandat »  pour évoquer ses actions en tant qu'élue... Sur cette même page elle dit avoir « pris la mesure du problème causé par la jussie » dans les marais. « Je regrette, écrit-elle, que nous ne puissions pas faire beaucoup plus cette année  et nous nous organiserons mieux l'année prochaine pour coordonner un plan de lutte contre cette plante qui envahit plusieurs coulants. » On retient la promesse ...

- C'est fliqué !  Catherine Menguy toujours ! La ci-devant ministre locale à la transition écologique surveille les poubelles à papier de l'hôtel de ville et les agents municipaux ont intérêt à bien se tenir.  « J’ai commencé à vérifier les poubelles de la mairie et si, si, il y a du plastique dedans ! »  a-t-elle lancé devant l'assemblée communautaire. Elle n'a pour l'heure pas annoncé de sanction. Privé de viande pendant une semaine à la cantine ?

- C'est mouillé ! La mésaventure, plus de peur que de mal heureusement, arrivée à Yannick Bedin, dans les marais, permettra peut-être de régler un problème récurrent : la circulation des bagnoles sur les voies d'accès au site. Rappelons que l'adjoint à la culture s'est retrouvé  dans l'Yèvre, suite à l'arrivée trop rapide d'une voiture sur le chemin de Caraqui... « Ce n'est pas la première fois qu'on frise la catastrophe, rappelait un maraîcher, on a même eu une jambe cassée il y a quelques mois et le chauffard ne s'est pas arrêté. » Et les bagnoles sont toujours aussi nombreuses à circuler, notamment les week-ends.

- C'est romain ! En clôture des États généraux des festivals, qui se sont tenus au théâtre Jacques-Cœur, Yann Galut a rappelé qu'il « souhaitait une politique culturelle ambitieuse » et qu'il annoncerait au Printemps de Bourges prochain que la ville sera candidate pour devenir la capitale européenne de la culture en 2028...» C'est loin. Le maire a ajouté vouloir faire de Bourges « la villa Médicis des artistes ». Un boulot de Romain ! 

- C'est tout pour aujourd'hui ...

 

 

 

 

 
-
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre Lavaud 06/10/2020 23:12

La nouvelle Municipalité de Yann Galut va t -elle enfin réglementer la circulation des véhicules sur le marais et principalement le stationnement place des FRESNES.Un sens interdit après le restau LE CARAQUI ,sauf riverains ,y est implanté ,un parking chaussée de chappe ,en bord de route existe.
Philippe Mousny, ancien Maire Adjoint délégué à la voirie ,avait eu la volonté ,d 'établir un arrété de circulation ,en date du 28 novembre 2017 ,resté aux oubliettes ,???par l éco garde ,la police municipale et nationale !!!! et par les Associations de Maraichers.
Cet arrété AR 5190
EN SON ARTICLE 1ER :La circulation de tous les véhicules motorisés ,mème à deux roues ,sera interdite au niveau de la place des FRESNES et sur la digue de l' YEVRE ,sauf pour les riverains,les véhicules de sécurité,de secours et d 'incendie,les véhicules de ramassage des ordures ménagères,et les véhicules techniques des services municipaux .
ARTICLE 2 :cette réglementation prendra effet dès la pose de la signalisation adéquate.
ARTICLE 3:M .le Directeur Général des services ,M le Directeur Général Adjoint de la Mairie et MME le Commissaire Central de Police sont chargés ,chacun en ce qui le concerne ,de l 'éxécution du présent arrété qui sera affiché et publié .
Les maraichers présents sur le marais , ne semblent pas avoir eu connaissance de cet arrété ,pourquoi ?...............réponse ...........?.mais un arrété existe bien ! pas affiché , pas publié ?????

Alain Fourgeot 07/10/2020 10:09

Merci Pierre Lavaud pour ces précisions. Effectivement un arrêté existe, mais pour le faire respecter encore faut-il qu'il y ait des contrôles, des avertissements et, si besoin des verbalisations... Et pour cela, encore faut-il qu'il ait une une présence policière...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents