Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


À travers les photos, la réalité visible (30)...

Publié par Alain Fourgeot sur 6 Novembre 2020, 18:13pm

Catégories : #À travers les photos

À travers les photos, la réalité visible (30)...

C'EST OBJECTIF ! « Une image vaut mieux que mille mots » a paraît-il écrit Confucius, qui ne connaissait ni les téléphones mobiles, ni les appareils photo... Sur Bourges-Bazar, vous aurez aussi des mots, pour légender ces photos prises au hasard de mes balades à Bourges, à pied, à vélo, en Vespa. Avec ou sans masque ! 

 

À travers les photos, la réalité visible (30)...

- C'est fermé ! Il ne reste plus qu'un bistrot rue Barbès, il est vers le Beugnon et porte le nom de la rue. Car le bar La Fontaine, situé juste en face de la rue Jean-de-La-Fontaine, au coin de la rue Théophile-Lamy, a baissé le rideau depuis quelques semaines. Jean-Marie, derrière le comptoir depuis des lustres, a pris sa retraite et vendu son troquet où se retrouvaient encore régulièrement des clients du quartier et quelques associations. Le bar et la grande salle vitrée qui le prolonge sont en travaux. Dans quelques semaines devrait s'ouvrir ici un ... kebab ! 

À travers les photos, la réalité visible (30)...

- C'est photo ! La partie basse de la place Cujas, libérée des voitures et en attente d'un projet*,  accueille depuis la mi-octobre une partie des quatre-vingt six photos du concours de la ville, quatorzième édition, sur le thème de l'écologie. Les Berruyers ont jusqu'au 15 novembre pour voter.  D'autres photos sont exposées sur les grilles du jardin de l'Archevêché, côté place Étienne-Dolet, ainsi que sur la place Simone-Veil et devant l'immeuble de La Poste. La mairie avait reçu quelque trois cents photos. Réunion du jury le 19 novembre et remise des prix le 28 novembre... si déconfinement !

* La ville vient de lancer une consultation réalisée avec le concours des étudiants de l'IUT. Elle est ouverte jusqu'au 30 novembre et accessible sur ce lien : consulttaion Cujas

À travers les photos, la réalité visible (30)...

- Ça tourne !  Il aura fallu un an de travaux ! Depuis quelques semaines, la roue du moulin de la Chappe est visible depuis les rives de l'Auron. L'actuel gérant de la minoterie Grosbois avait envie que les Berruyers profitent de cette grande roue, histoire de montrer que le moulin, dont le mécanisme date des années 1900, tournait encore... Les aubes ont été changées, une charpente montée avant la démolition du mur qui la cachait. 

À travers les photos, la réalité visible (30)...

- Ça avance ! Les travaux de la nouvelle Maison de la Culture, sur les pentes de Séraucourt, se poursuivent pendant ce second confinement. On sait qu'il y aura un peu de retard, suite à l'arrêt du chantier pendant le premier confinement, mais toute l'équipe est optimiste et espère prendre possession des lieux en mai prochain. Pour avoir visité, avant le confinement, le chantier, je pense que ce sera un superbe outil de travail pour les artistes et une très beau lieu de... culture pour les Berruyers. On en recausera ... Mais une question se pose à propos de la rue Jean-Bouin, qui sépare la MCB2 et le stade Alfred-Depège. Sera-t-elle rouverte à la circulation ? Oui, c'est prévu, nous dit-on, dans le projet initial. Ce qui serait tout de même dommage. Ne pourrait-on pas aménager cet endroit en vaste esplanade arborée plutôt que de l'ouvrir à nouveau aux voitures ? 

À travers les photos, la réalité visible (30)...

- C'est nature ! Un nouveau panneau est apparu dans les marais, au bout de l'allée des Ribauds. Il présente bien ce site de cent trente-cinq hectares classé ainsi que les plantes et les animaux que l'on peut y croiser au cours d'une balade. Le saule tétard, la pesse d'eau, notamment. Côté bestioles,  le ragondin, le foulque macroule - que vous  n'aurez plus le droit d'insulter en le traitant de canard - , le grèbe castagneux et le chevreuil ! « Des chevreuils ici, c'est vrai ?» s'exclamait l'autre jour un passant. Ben oui, c'est vrai. Et les plus chanceux des maraîchers ont même eu la chance, au printemps, d'apercevoir un maman chevrette et son faon, probablement né dans une friche... On aurait également pu afficher sur ce panneau des photos de cygnes, de pics verts et surtout de martins-pêcheurs que l'on peut admirer, avec un peu de chance, filer dans les coulants ...

C'est tout pour aujourd'hui...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Babouchka 01/12/2020 18:59

C'est le grèBe castagneux qui ne fait pas, généralement la grèVe ! N'oublions pas , non plus, les fouines qui sont présents et qui vont sûrement se régaler avec les 3 poules installées sur une parcelle !

Alain Fourgeot 01/12/2020 20:29

Merci. Corrigé...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents