Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Le Printemps plus que jamais debout !

Publié par Alain Fourgeot sur 26 Juin 2021, 14:21pm

Catégories : #Printemps de Bourges. Musique.

Le Printemps plus que jamais debout !

C'EST GAGNÉ ! HEU-REUX ! Heureux d'avoir gagné ce pari, impensable il y a encore quelques semaines, d'avoir organisé ce premier festival de l'année. Un Printemps en été, mais pas un petit Printemps, pas un Printemps au rabais. Un Printemps différent, pandémie et consignes sanitaires obligent...

À l'heure du bilan, samedi matin, l'équipe de cette 45e édition avait de quoi être satisfaite. « Ce fut une semaine exceptionnelle, emplie d'émotions, a d'emblée lancé le directeur Boris Vedel. Quelle joie de retrouver les artistes, les festivaliers et cette ville* au cœur de laquelle nous voulons nous ancrer de plus en plus dans les années à venir.» Référence au village de la place de la cathédrale mais aussi à cette première live-zone de la place Cujas, qui permet de toucher un très large public.

Que retenir de cette édition ? Dans leur communiqué final, les organisateurs évoquent le « bonheur solaire dans les yeux de Pomme, Gaël Faye, Flavien Berger, November Ultra, Mélissa Laveaux et Obi, réunis le temps d'une soirée sur la scène du Palais d'Auron; dans ceux de Uèle Lamore, Yan Wagner, Lou Doillon, Sandra Nkaké, Victor Solf, Malik Djoudi et Silly Boy Blue, dont l'exaltation du premier album de Portishead a ébloui le public de la cathédrale Saint-Étienne .» ( photo du haut, avec Lou Doillon devant les grandes orgues). Autres grands moments, Aubert, Feu ! Chatterton, Philippe Katerine, Suzane, l'Impératrice...

« Ce Printemps a su se jouer des formats imposés et proposé toutes les esthétiques des musiques actuelles, a ajouté Boris Vedel, car, comme tous les ans, le festival aura tenu toutes ses promesses et affiché ses convictions essentielles, celles d'un festival de découvertes, de créations et d'émergence artistique. »

Et bien évidemment, quand on parle d'émergence, on regarde du côté des iNOUÏS qui, cette année, bénéficiaient d'un chapiteau dédié et d'un stage d'une semaine avec des professionnels. Les trente-deux groupes et artistes sélectionnés dans toute la France, (sur 3.500 candidatures ) ont également bénéficié de conditions d'accueil et de travail exceptionnelles. 

Trois prix ont été décernés par le jury présidé par Mélissa Laveaux. Prix du Printemps de Bourges à Annaël, antenne de l'Île-de-France, natif de Brazaville, dans la catégorie chanson pop, qui n'a pu retenir ses larmes d'émotion en recevant son trophée. Prix du jury à Vikken, antenne de l'Île-de-France, qui chante en français sur une musique électro. Et prix du public Riffx à Ekko, étonnant rappeur venu de la Nouvelle-Aquitaine. ( vidéo ci-dessous).

Ce samedi soir, place au rap et demain rendez-vous avec Alain Souchon avec lequel on chantera en chœur ... « rien ne vaut la vie. »

Rendrez-vous l'an prochain. Du 19 au 24 avril 2022...si tout va bien. « Tous assis, tous debout ! » a lancé Boris Vedel ! Tous vivants !

* La ville de Bourges a lancé officiellement ce samedi sa candidature pour devenir Capitale européenne de la culture en 2028. J'y reviendrai.

* Crédit photos : Mathieu Foucher et Antoine Monégier du Sorbier

- Vendredi en fin d'après-midi, l'Auditorium a chaviré sous le charme et les sons de l'Impératrice.

- Vendredi en fin d'après-midi, l'Auditorium a chaviré sous le charme et les sons de l'Impératrice.

- Philippe Katerine, toujours aussi loufoque, a fait chavirer le Palais d'Auron, vendredi soir,  après un set magnifique de Sébastien Tellier.

- Philippe Katerine, toujours aussi loufoque, a fait chavirer le Palais d'Auron, vendredi soir, après un set magnifique de Sébastien Tellier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents