Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Dans les marais, le spectre de 2019 !

Publié par Alain Fourgeot sur 4 Août 2022, 15:27pm

Catégories : #Marais de Bourges

Dans les marais, le spectre de 2019 !

C'EST SEC ! En quelques jours, dans les marais d'en haut, le niveau de l'Yèvre a baissé de plus de trente centimètres... Ce qui entraîne une baisse de niveau dans les coulants. Résultats, certains sont déjà à sec, nombre de maraîchers n'ont plus accès ni à l'eau pour arroser, ni à leurs parcelles, pour la récolte de leurs légumes, les barques ne passent plus ... Où cela va-t-il s'arrêter ? Nul ne le sait. À trois semaines de la fête des Marais, l'inquiétude règne. Et certains agitent déjà le spectre de 2019* et, dans une moindre mesure, la situation de 2020. En regardant le ciel ou en faisant des prières de Sioux pour que la pluie tombe dans les prochains jours...Pas gagné !

Sécheresse et irrigation en amont sont en cause. Mais pas que... Michel Melin, le président de Patrimoine Marais, a fait le point hier avec le Sivy (Syndicat intercommunal de l'Yèvre et de la Voiselle)*. Lequel Sivy a constaté que le Langis n'est plus alimenté en amont des marais et qu'il ne coule plus depuis le mois d'avril... Pour ce qui est de l'Yèvre, les fuites constatées les années précédentes ont été en partie colmatées. Une importante quantité d'eau partait dans le canal de dessèchement. En septembre 2021, par exemple, le débit de ces fuites était de cinquante à cent-vingt litres secondes. Aujourd'hui, le débit est de seize à vingt-six litres seconde... La baisse du niveau de l'Yèvre n'est donc pas due à ses déperditions...

Pour Michel Melin, « une partie du problème d'alimentation des marais de l'Yèvre se trouve au moulin Rabot ( le restaurant le Vieux Moulin) à Fenestrelay. Les vannes sont fermées et seule une petite fuite de dix-neuf litres à la seconde permet d'alimenter les marais alors qu'arrivent en amont cent quinze litres secondes...»

« Le propriétaire du moulin, qui a un droit d'eau, est tenu par la loi de laisser couler un minimum biologique obligatoire, ajoute Michel Melin, mais il faut aller plus loin et que les élus établissent une convention avec lui sur les débits à laisser passer pour que les marais continuent d'être alimentés surtout dans ces périodes de sécheresse qui vont se répéter. » 

Enfin, il faut également savoir que l'Ouatier, qui soutient, en amont, régulièrement le cours de l'Yèvre, est aujourd'hui totalement à sec et que l'on peut se promener dans son lit en baskets ! Comme ce fut le cas en 2019 dans les marais d'en haut... les coulants étant devenus des allées de boue séchée. Ce qui n'avait pas manqué d'attirer quelques maraudeurs en quête de butins faciles ...

* À relire : L'Yèvre va-t-elle-disparaitre ?

** Je vous recommande la lecture de cette analyse du Sivy : point sur la ressource du bassin de l'Yèvre

- Mise à jour. 09/08/2022. Alors que l'Yèvre  a encore baissé considérablement et que des dizaines de maraîchers ne peuvent plus accéder à leur jardin, comme en 2019 et 2020, une délégation menée par Michel Melin (Patrimoine Marais) et Michèle Jégou (AMB) a été reçue ce mardi par le propriétaire du moulin Rabot à Fenestrelay. Ce dernier a expliqué les règles auxquelles son moulin est soumis (droit à l'eau notamment) et fait part de sa solidarité avec les maraîchers... Force est de constater que le niveau d'eau retenue par les pelles du moulin, n'est pas considérable. Même à imaginer qu'il ouvre complètement ses pelles ( ce qui n'est d'ailleurs pas autorisé), le volume d'eau ne fera pas remonter significativement le niveau de l'Yèvre dans les marais. Les problèmes sont donc ailleurs qu'au moulin Rabot ... Sont-ils tous identifiés ? On sait qu'au barrage D, en amont, d'énormes fuites alimentent le canal de dessèchement, dont le niveau est remonté de quelques centimètres en 48 heures quand celui de l'Yèvre est descendu d'autant... Les travaux prévus au barrage D depuis des années ne seront effectuées qu'une fois le programme du Sivy validé ! À la Saint-Glinglin ?  Au plus tôt en 2026 ? Quand les marais d'en-haut ressembleront à la Vallée de la Mort ?

Les coulants des marais d'en-haut se sont vidés ...

Les coulants des marais d'en-haut se sont vidés ...

... en quelques jours, et toute navigation est aujourd'hui impossible... Nombre de maraîchers...

... en quelques jours, et toute navigation est aujourd'hui impossible... Nombre de maraîchers...

... ne peuvent donc plus accéder à leurs parcelles pour récupérer leurs légumes.

... ne peuvent donc plus accéder à leurs parcelles pour récupérer leurs légumes.

- Mise à jour 14/08/2022. Pire qu'en 2019 ? On s'y achemine. L'Yèvre n'a cessé de baisser depuis huit jours. Quelques centimètres chaque nuit ! Aujourd'hui nombre de barques ancrées au bord de la rivière ne sont plus accessibles, posées sur la vase ou des cailloux. Du côté de Carrefour,  la vase des coulants s'est transformée en croûtes ( la photo ci-dessous). On pourra bientôt y marcher ... en baskets ! Pendant ce temps, la Voiselle, l'Yèvrette et le canal de dessèchement coulent et  le niveau de l'eau, très claire, est quasi normal. Dans ces conditions, la fête des Marais, prévue pour les 27 et 28 août, pourra-t-elle se dérouler normalement ? 

Dans les marais, le spectre de 2019 !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quand j'ai vu la hauteur de l'eau à gauche du pont du moulin, j'ai tout de suite compris qu'on était tous venus pour rien. Nous avons été très bien reçus, faut le reconnaitre et les explications données étaient convaincantes mais n'empêche pas, on aurait bien voulu un miracle !!!!
Répondre
C
Je ne comprend pas vraiment la gestion des marais de bourges et pourtantou j'apprécie de m'y promener, privé, public ,obligation de d'abonder en eau beaucoup de questions et ceux malgré votre blog ne peut répondre ou, est il possible de rencontrer ou de lire ce qu'il en est vraiment, pour anecdote, pon grand grand père puis mon père avait un marais ou nous allions souvent le samedi mais trop jeune pour me poser ses questions. Et qu'elle sont les obligations de la mairie ou du département. Merci
Répondre
A
Mairie et département n'ont aucune obligations d'intervenir sur des domaines privés... Il faut passer par une DIG (Déclaration d'intérêt général)... et ce n'est plus, pour l'heure, à l'ordre du jour !
D
Comme chaque année nos pauvres marais souffrent du « puisage » qui sert à arroser on ne sait quoi…. Des cultures massives.
Répondre
A
Oui, je suis d'accord avec vous... Voilà des années que nos sachants et politiques connaissent le problème mais rien n'avance. C'est un peu comme les incivilités et pollutions des Plantons, tant qu'il n'y aura pas une véritable volonté politique de régler ces problèmes, on n'avancera pas ...
J
s'il n'y avait que les puisages, il y a aussi des déperditions d'eau partout et les réparations des déversoirs qui sont pourtant indispensables au bon écoulement de l'eau ne sont pas faites, pas d'argent ni de vraie volonté politique de la faire.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents