Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


A travers les mots, la réalité lisible (4) …

Publié par Alain Fourgeot sur 9 Juin 2013, 11:11am

Catégories : #A travers les mots (4)

A travers les mots, la réalité lisible (4) …

C’est dans l’actu ! C’est une rubrique qui revient régulièrement ici. Une sorte de grand bazar d’échos, d’infos, de mots lus, de choses vues.

  • Ciao B18 ! 62ème et dernier numéro ! Lapin & Panda en ont ras le bonnet et signent donc leur dernier édito après cinq années d’existence de B18, le Mag’kifédubien... Pas de réelles explications à cet arrêt, sinon des « humeurs qui ne sont pas au beau fixe ». Les deux bestiaux ont profitent pour annoncer la date de leur pic-nic (ils l’écrivent comme ça) qui aura lieu le samedi 6 juillet dans la Trouée verte. Un joli rendez-vous…

  • MCB (suite) ! Irène Félix (PS), candidate déclarée à la mairie, a publié sur son compte Facebook la lettre qu’elle a adressée au futur ex-maire de Bourges à propos de la Maison de la Culture. Elle défend toujours le sur-site …« Je crois indispensable que la plus grande transparence soit faite sur les coûts globaux que représente le projet que vous soutenez, d’une part, et un projet alternatif de reconstruction sur le site historique, MCB+Imeb+école de musique, d’autre part », écrit-elle. Par coût global, elle entend un chiffrage sérieux dans lequel sera intégré le coût des aménagements urbains qui devront inévitablement être faits si on construit la nouvelle Maison de la Culture sur la place Séraucourt. On attend la réponse ...

  • Gaspillage (bis) ! Les lecteurs du Berry républicain n’avaient pas pu lire dans l’édition papier du 25 mai, amputée des pages Bourges suite à une panne de rotative, un article intitulé Sept millions d’euros de gaspillage dans les travaux de la ville. Il n’était disponible qu’en ligne, comme le reste du journal… Alors que presque tous les autres articles des pages manquantes ont été repris dans les éditions suivantes du quotidien, celui-ci manquait à l’appel, allez savoir pourquoi … Et imaginez-vous qu’il a enfin été publié ce samedi 8 juin, soit quinze jours plus tard, sans la signature du journaliste et sous le titre suivant : Les ratés de plusieurs chantiers… Soft, le titre ! Et il était accompagné d’un sous-article, on dit comme ça, un questions-réponses avec le futur ex-maire qui explique, grosso-modo qu’il n’y a pas eu de gaspillage et que sa « vigilance en matière de gestion des travaux est totale ». Faut-il commenter ?

  • Quels chantiers ! Pour le plaisir, je vous refais un petit tour des chantiers en question : le palais des sports, la Maison de la Culture, le carrefour du Lautier, le détournement de l’ Yèvrette sur le site d’Avaricum… Et on aurait pu ajouter les travaux du virage de la passerelle, au bout de la rue Max-Dormoy… refait deux fois.

  • Gimonet (bis) ! Toujours dans le Berry républicain de ce samedi, l’architecte Christian Gimonet, qui a affiché sur les vitrines de ses bureaux les maquettes du projet retoqué par la patronne locale des Bâtiments de France (lire par ailleurs) dit ne plus se battre pour ce projet et se présente comme un « citoyen éclairé de la ville » . On se demande donc à quoi a servi son appel au peuple. On manque d’éclairage !

  • On va magasiner (suite ) ! L’association Mon Cher Vélo organise le 13 juin, à 19h30, Chambre des Métiers, une réunion d’information et de concertation pour parler des projets de centres commerciaux de l’agglomération. Celui de Varye, à Saint-Doulchard, l’agrandissement des galeries marchandes de Géant et de Carrefour, les nouveaux commerces et restaurants annoncés sur la zone de Saint-Germain-du-Puy… En clair, Mon Cher Vélo se prononce contre tous ces projets responsables, selon son président, d’accentuer la désertification du centre-ville. Lequel attend son sauveur : le truc d'Avaricum …

  • C’est borné ! La ville n’en finit pas d’installer des bornes escamotables dans le centre pour empêcher les voitures de s’engouffrer dans les zones piétonnes; de nouvelles ont poussé ces dernières semaines, rue Coursarlon. Les maraîchers aimeraient bien qu’une de ces bornes soit plantée à l’entrée du chemin de Caraqui, là où se trouve le panneau sens interdit (qui ne sert à rien) pour éviter l’invasion automobile, notamment le week-end. Mais la ville ne veut pas en entendre parler. D’ailleurs d’après Pascal Blanc, un des candidat à la succession du maire, par ailleurs adjoint aux travaux, il n’y a pas de problème de circulation chemin de Caraqui… On rigole ! Peut-être que les maraîchers pourraient demander que l’installation de cette borne soit inscrite dans les projets électoraux des candidats à la mairie… Et voter en conséquence !

  • C’est tout pour aujourd’hui …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
C'est faussé !
1) " D'après P. blanc", encore une expression à la c.. comme d'après le bruit qui court, mes infos, de source sure,ect ect...
Le mieux pour avoir son avis, c'est de lui demander en personne. Un peu de courage.

2) Quant aux maraîchers dont vous parlez,qui sont-ils,combien sont-ils, est-ce une nouvelle association,qu'elle est son nom, vous ont-ils mandater ?
Toujours facile de parler au nom de personne.

3) Donnez son bulletin de vote pour une borne escamotable ! C'est grandiose.

Emile Poulet
Répondre
A
Cher Émile Poulet, merci de suivre Bourges-Bazar... Deux remarques : 1) les propos de Pascal Blanc n'ont rien à voir avec une rumeur, un bruit qui court, je les ai entendus de mes propres oreilles au cours d'une réunion publique. 2) Combien de divisions ? Pardons, combien de maraîchers ? Dans les 1.500 ... Et deux syndicats... Non, personne ne m'a mandaté mais je ne parle pas au nom de personne, plutôt au nom de tous les maraîchers qui en ont ras la casquette d'être envahis et volés. Pas plus tard que ces jours deniers, une barque a encore disparu, a priori emportée en pleine nuit sur un véhicule. S'il y avait eu une borne ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents