Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Avant c'était le Berry, mais c'était avant ...

Publié par Alain Fourgeot sur 11 Avril 2013, 09:06am

Catégories : #Urbanisme. Patrimoine. Berry républicain.

Avant c'était le Berry, mais c'était avant ...

En mémoire de ! Mon dernier bureau a été transformé en coquet studio. L'ancienne grande salle de réunion, qui accueillit il y a bien longtemps des stars, notamment Michèle Morgan, à l'époque où le Berry républicain faisait l'événement et l'opinion, est devenu la "salle à vivre" d'un bel appartement. La fresque représentant le Berry, la province, avec moutons et bergères, que nous appelions "la tarte", ainsi que celle représentant les "arts", ont été conservées, à la demande des futurs propriétaires. Une troisième a été cachée... Ces peintures sont signées Pierre Grosjean, l'homme à la Lavallière, président du Mouciau, une association d'art qui eut ses heures de gloire... Le grenier aux souches de la Dépêche du Berry et du Berry républicain, données aux archives, est devenu un bel appartement avec vue sur la place Berry ; il aurait été acheté par un célèbre écrivain né à Bourges ... Les poutres ont été conservées, une mezzanine construite. Les vieux bâtiments de la "photo-repro" et le hall de la rotative ont été démolis pour laisser place à des cours en partie pavées et bientôt fleuries. Notre "abreuvoir"... est devenu une salle de bain. Bref, l'ancien hôtel particulier du XVIIIème siècle, qui fut le siège de la Dépêche dès 1893 puis du Berry républicain, de 1944 à 2008, avant son déménagement dans le hangar proche de la gare, est devenue une superbe résidence après plusieurs mois d'un boulot énorme. Il faut dire que les anciens propriétaires, le Groupe Hersant, et les derniers locataires, le groupe La Montagne, avaient investi a minima dans ces bâtiments qui retrouvent aujourd'hui tout leur lustre. Le maître d'œuvre (une femme) a même ressuscité la grille en fer en s'inspirant d'une ancienne carte postale sur laquelle je n'ai pas réussi à mettre la main *. J'ai retrouvé par contre celle-ci, montrant la place Berry à l'époque de la Dépêche. C'était un magnifique jardin détruit il y a bien longtemps... Aujourd'hui, c'est un parking ! Les prémices d'une politique du "tout-bagnole" qui détruisit les centre-villes et enterra aussi le bonheur et le plaisir d'y vivre...

* Si quelqu'un a cette carte postale, je veux bien une photo. Merci.

La place Berry, à l'époque de la Dépêche dont on aperçoit au fond l'enseigne. Le hall de la rotative n'était pas encore construit et les grilles existaient encore.

La place Berry, à l'époque de la Dépêche dont on aperçoit au fond l'enseigne. Le hall de la rotative n'était pas encore construit et les grilles existaient encore.

La province du Berry vue par Pierre Grosjean. La fresque de la salle d'ancienne salle de réception du Berry républicain, a été conservée dans l'appartement.

La province du Berry vue par Pierre Grosjean. La fresque de la salle d'ancienne salle de réception du Berry républicain, a été conservée dans l'appartement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

snoring mouthpiece 17/01/2014 06:58

I will call it as a transforming beauty in the way the office was modified into a studio. It looks so beautiful that you cannot better modify it. Thanks for passing down this entertaining post and I am glad that I am entertained.

Christy 17/01/2014 06:37

Un beau poste. Je l'aime vraiment. Merci beaucoup

Eric Porte 02/05/2013 08:10

Sacré boulot ! Je confirme pour le célèbre écrivain qui m'avait confié son projet il y a quelques années. En tout cas, le sommet de mon crâne se souviendra longtemps de certains passages étroits de cet ancien hôtel particulier...

Alain Fourgeot 02/05/2013 12:37

Merci de ton petit mot... J'ai joué la discrétion pour l'écrivain, je sais qui c'est et j'ai même visité l'appartement... J'en garde sous le coude !

Hervé Le Fellic 12/04/2013 23:56

Il n'y a pas que les murs qui ont changé. Dans ce qu'ils contiennent encore comme souvenirs, comme coups de chaud comme de coups de gueule, comme chasse au scoop et envie de faire savoir, il y a comme une trace d'une époque dorée. On peut faire revivre les murs, pour le reste, les temps changent...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents