Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Brûlage dans les marais : le maire en arbitre !

Publié par Alain Fourgeot sur 19 Novembre 2020, 17:09pm

Catégories : #Marais de Bourges

Brûlage dans les marais : le maire en arbitre !

C'EST SIFFLÉ ! Devant la grogne qui montait depuis une semaine dans les marais après l'annonce de l'adjointe à la transition écologique, Catherine Menguy, de mettre fin à la tolérance qui permettait aux maraîchers de brûler leurs déchets, Yann Galut vient de siffler la fin de la partie ! Il a répondu ce jeudi a un courrier du président de l'Association des marais de Bourges (AMB), Jean Guimier, qui avait interpellé, dans une lettre datée du 14 novembre, l'adjointe, avec copie au maire. La réponse de Yann Galut a également été transmise à Michel Melin, le président de Patrimoine Marais, lequel avait interpellé Catherine Menguy ces jours derniers et écrit au directeur de cabinet du maire Guillaume Crépin. 

Voici donc le courrier du maire de Bourges. Intégralement. 

« Ces derniers jours, plusieurs remarques ont été adressées à la municipalité sur le brûlage dans les marais et des réponses probablement pas assez précises et ne prenant pas suffisamment en compte les difficultés réelles de certains Berruyers, notamment de certains maraîchers ont pu être parfois apportées. L'habitude était d'obtenir une tolérance pour brûler des déchets verts dans les marais, alors que cela est interdit par la réglementation depuis 2011, notamment en raison de la pollution de l'air que cela provoque. Comme nous en convenons tous, cette pratique polluante a des conséquences en termes de santé publique, néanmoins la municipalité ne peut faire changer cette habitude sur simple injonction est sans un accompagnement vers des solutions alternatives à cette pratique. J'ajoute qu'il est fondamental que les maraîchers soient les propres acteurs du changement en participant à l'évolution de leurs pratiques. Je ne doute pas qu'avec de la bonne volonté cette pratique puisse laisser place à d'autres pratiques d'élimination et de valorisation des déchets et ainsi, en plus de participer à la beauté des marais classés, les maraîchers participeront aussi à maintenir une meilleur qualité de l'air à toute la population. »

Le maire poursuit : « Au regard des délais, nous n'avons malheureusement pas pu, cette année, élaborer ensemble une solution complète. C'est pour cette raison que la municipalité, par votre intermédiaire, recommande aux maraîchers de composter, broyer et laisser se décomposer naturellement sur leur terrain les "déchets verts" au maximum. Comme nous en avions convenu ensemble, aucun brûlage de déchets non ligneux (tonte, feuilles), ne peut être et ne sera toléré. Pour les déchets ligneux importants, c'est à dire les branches importantes, si la localisation des marais et le volume des "déchets" ne permet par une évacuation aisée, il sera demandé une compréhension de la police municipale pour cette période transitoire. Parallèlement, afin de favoriser l'évacuation des déchets, en complément des actions que vous effectuez déjà, la municipalité mettra sur place, à disposition, des bennes à plusieurs endroits pendant les mois de novembre, décembre et janvier. Je vous propose de définir, en lien avec mes services et les associations de maraîchers, les lieux et dates de ces collectes. »

Enfin, Yann Galut « propose que soient organisées, dès janvier 2021, des réunions avec les associations de maraîchers afin de trouver pour l'année suivante des solutions applicables et équilibrées, pour la mairie comme pour les maraîchers, et de faire disparaître cette pratique qu'il n'est de toutes façons pas dans les compétences du maire d'autoriser. Tant d'un point de vue faunistique que floristique, tant d'un point de vue patrimonial que touristique, tant d'un point de vue économique que sociétal, les marais de Bourges sont une richesse pour la ville et ses habitants. Ils nous appartient de les préserver et de les mettre en valeur. Vous pouvez compter sur l'engagement de la municipalité en ce sens et je sais pouvoir compter sur les associations pour œuvrer de concert. »

Voilà. C'est clair et précis. Aux maraîchers de faire ce qu'il faut pour que cet hiver 2020/2021 se passe dans les meilleures conditions... Et d'arrêter de brûler, comme constaté encore ce soir, des roseaux, des pieds de choux et autres déchets verts non ligneux parfaitement compostables ... 

- À lire ou relire : les feux plus tolérés dans les marais. Ainsi que, sur ma page Facebook, la polémique avec Catherine Menguy... 

 
 

 

- MISE À JOUR. 01/12/2020. Comme annoncé par le maire, des bennes ont été disposées dans les marais pour accueillir les déchets verts, place des Frênes et quai des Échalottes. Pour l'heure, elles ne semblent pas rencontrer un succès fou. Quelques orties, quelques branchages et aussi quelques déchets qui sont loin d'être verts, il y a des gens incorrigibles.... 

- MISE À JOUR. 08/12/2020. Les deux bennes, pratiquement vides, ont été enlevées jeudi dernier, le 3 décembre... et ne sont toujours pas de retour ce jour. Est-ce à dire qu'elles ne servaient à rien ? Sans commentaire ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents