Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


Les feux plus tolérés dans les marais !

Publié par Alain Fourgeot sur 13 Novembre 2020, 19:13pm

Catégories : #Marais de Bourges

Les feux plus tolérés dans les marais !

- Ça chauffe !  La police est intervenue ce vendredi après-midi, chemin des Prébendes, suite à une plainte des riverains, pour faire stopper des feux de branchages allumés par un maraîcher. Contactée par Michel Melin, président de l'association Patrimoine Marais, Catherine Menguy, la ministre chargée de la transition écologique, lui a confirmé que les feux étaient strictement interdits et précisé que le maire, Yann Galut, lui avait affirmé qu'il n'avait jamais annoncé aux présidents des deux associations de maraîchers que les feux seraient tolérés cette année*. Y'a d'la rumba dans l'air ! 

En conséquence de quoi, les feux ne seront plus tolérés et les maraîchers risqueront dorénavant une amende de 450 euros ...  Une solution de rechange ? Dès lundi**, aurait annoncé Catherine Menguy à Michel Melin, des bennes seront installées dans les marais, notamment place des Frênes, pour recevoir les déchets verts.... Une vrai casse-tête évidemment, notamment pour les maraîchers d'en-haut, qui accèdent à leur jardin en barque et devront donc évacuer des mètres cubes de branchages par le même moyen ou les stocker sur leur parcelle ! 

* Relire : Brûlage toléré en attendant.

** Dans un SMS adressé dans la soirée de vendredi à Michel Melin, Catherine Menguy indique que ce sera dans le milieu de semaine, mercredi ou jeudi...

- MISE À JOUR. 14/11/2020. Catherine Menguy préfère commenter sur Facebook plutôt que sur Bourges-Bazar... Aussi je reprends ici, pour mes lecteurs qui ne vont pas sur les réseaux, sa réponse à ce post. « Je conçois que ce soit compliqué. J'ai rencontré les associations de maraîchers (dès le début de mon mandat), afin de voir avec eux quelle solution pouvait être mise en œuvre. Cette pratique est extrêmement polluante , et seul le préfet peut accorder une dérogation. Mais comme , vous dîtes dans votre article , le compostage sur les parcelles est la meilleure solution. https://www.ligair.fr/pollution/le-brulage-des-dechets-verts. » Sauf que composter des branches de saules (sans feuilles) de plusieurs centimètres est impossible... Pour le reste, il y a longtemps que les maraîchers ont compris, dans leur grande majorité, que les déchets verts sont compostables et qu'ils les ... compostent ! 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre lavaud 15/11/2020 09:01

Les maraichers sont surpris de ces propos.Une réunion a eu lieu le samedi aprés midi ,le 10 octobre 2020 ,au moulin de Voiselle ,avec Yann Galut , maire ,3 adjoints ,2 membres de chaque association de maraichers ,Michel Melin et Jean Guimier , présidents ,pour patrimoine marais et l 'amb ,sur divers sujets concernant les marais.
Catherine Menguy était absente à cette réunion.
Dans quelles conditions le maraicher incriminé faisait t il bruler ?proximité des maisons ?vent?
Yann Galut a bien ,semble il, annoncé ,au cours de cette réunion qu'il tolérait , le brulage , du 1 er novembre 2020 au 31 mars 2021 ,et Catherine Menguy prétend le contraire ?????pour nous dire maintenant ,que les maraichers ne peuvent plus bruler !!!!!!!!!!!!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents