Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bourges-Bazar

Bourges-Bazar

Des mots, des photos, des infos ... par Alain Fourgeot


A travers les mots, la réalité lisible (1) ...

Publié par Alain Fourgeot sur 8 Avril 2013, 17:58pm

Catégories : #A travers les mots., #Maison de la Culture

A travers les mots, la réalité lisible (1) ...

C'est dans l'actu ! C’est une rubrique qui reviendra régulièrement ici. Une sorte de grand bazar d’échos, d’infos, de mots lus, de choses vues … Aujourd'hui, on reparle de la Maison de la Culture...

  • Mémoire. « … Il faut que vous compreniez bien que ce qui se passe ici est une certaine aventure probablement unique dans le monde entier…» De qui ? André Malraux, le 18 avril 1964, lors de l’inauguration de la Maison de la Culture. Quarante-neuf ans plus tard, presque jour pour jour, à propos du déménagement annoncé de la même Maison de la Culture, on pourrait paraphraser ainsi : « Ce qui se passe ici est une connerie probablement unique dans le monde entier. »

  • Calder... Le stabile monumental signé Calder, qui fut installé en 1964 dans le hall de la Maison de la Culture, va heureusement retrouver très bientôt une place dans la cour de l'Hôtel des Échevins (et non pas Hôtel Cujas, comme lu dernièrement), aujourd'hui Musée Estève. Baptisée Caliban, nom d'un des personnages de La Tempête de Shakespeare, la sculpture a été repeinte et traitée contre la corrosion.

  • Explications... Le futur ancien maire de Bourges, Serge Lepeltier, qui multiplie les rencontres en petit comité pour tenter de convaincre du bien fondé de sa décision, présidera vendredi une réunion préparatoire au futur chantier. Car il faut tout reprendre à zéro et notamment lancer un concours d'architectes. Il se murmure par ailleurs qu'il pourrait tenir une réunion publique sur le sujet le 30 avril prochain. On attend la confirmation …

  • SOS-MCB ... Dans la foulée, il se pourrait bien qu’un comité de défense de l’ancien site voit le jour, une sorte de SOS-MCB, comme il avait existé un SOS-Cathédrale au début des années 1970 pour protester contre le projet de construction de la Chambre de Commerce et d’Industrie rue Moyenne, en lieu et place d'un garage Peugeot. Une pétition lancée par l'association avait alors recueillie plus de dix mille signatures. Sous la pression populaire, la CCI n’a pas vu le jour ici. On a construit à la place du garage l'îlot Victor-Hugo, certes hideux, mais qui a au moins le mérite ne pas cacher la cathédrale...…

  • Inventaire...« Il faut se souvenir que, dans un premier temps, le nouveau Conservatoire de musique, aujourd'hui rue Henri-Sellier, était prévu place Séraucourt, là où l’on veut construire la nouvelle Maison de la Culture . A l’époque, la Commission des sites avait refusé le projet à cause des arbres et de la proximité du château d’eau, classé à l’Inventaire…»

  • En mémoire ... Alain Meilland, qui fut l'animateur du secteur chanson de la MCB et directeur du service culturel de la ville jusqu'en 2008, s'est insurgé et indigné dans une tribune libre parue dans la presse. Si vous ne l'avez pas lue, quelques extraits : «Que dire de tout ce qui s'est passé depuis cinquante ans entre les murs de cette Maison de la Culture. Tous les spectacles créés ou accueillis, les milliers d'artistes qui se sont produits sur les scènes, les expositions, conférences films et autres manifestations ? Et surtout, surtout, les centaines de milliers de berruyers, spectateurs d'un soir ou abonnés fidèles, qui l'ont fréquentée, et qui gardent le souvenir de moments sans doutes inoubliables et gravés dans leur mémoire. Ne s'agit-il pas là aussi, d'une autre histoire ? d'une autre mémoire, et donc, d'un autre patrimoine ? plus récent et tout aussi important dans l'histoire humaine de Bourges. Cette mémoire-là a été broyée, écrasée et, sans qu'aucune assemblée, sans qu'aucune commission ministérielle ne s'en émeuve, les bulldozers ont fait leur œuvre. Cette mémoire était celle du spectacle vivant ! » CQFD...

  • Et les forains ... Entendu au comptoir d'un bistrot de la place : « Avec le nouveau projet, que deviendront les Foires Jacques-Cœur ? » On va les décentraliser ? Et s’étonner ensuite que le centre-ville est sans vie…

  • C’est tout pour aujourd’hui …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents